Louis Villeneuve

Fin de campagne pour Louis Villeneuve: «Échanger avec les gens, ça me nourrit»

Action, équilibre et écoute. Voici les trois mots qui résument la campagne à la mairie de Bromont de Louis Villeneuve. Loin de réduire la cadence alors que le jour J se profile, le candidat compte poursuivre sur sa lancée pour aller à la rencontre des citoyens.

Depuis avril, Louis Villeneuve sillonne la municipalité qu’il souhaite voir devenir plus « active, verte et intelligente ». L’aspirant maire n’a rien laissé au hasard, « sortant des sentiers battus » pour prendre le pouls des citoyens tout en présentant sa vision pour Bromont. « Échanger avec les gens, ça me nourrit. J’aime être près d’eux. Et je peux dire que j’ai rencontré des personnes à la fois allumées, ouvertes et accueillantes au cours des derniers mois. C’est une bonne tape dans le dos de sentir l’appui des citoyens. [...] Durant ma campagne, j’ai voulu démontrer qu’on peut faire les choses différemment tout en s’améliorant. Je pense qu’au niveau des communications, je me suis démarqué, indique celui qui dirige sa boîte de production. Et je veux continuer [si je deviens maire]. C’est comme ça que l’on construit une ville. Je ne veux pas seulement entendre la population, je veux l’écouter. »

Louis Villeneuve a également misé sur une panoplie d’outils technologiques pour échanger avec les citoyens. Entre autres via les médias sociaux. Il a aussi mis en ligne un site Web afin de dévoiler les grandes lignes de son programme. On y retrouve également les témoignages, sous la forme de capsules vidéo, de plusieurs citoyens endossant le candidat à la mairie. Or, il souhaite poursuivre dans cette veine en utilisant davantage la techno pour favoriser l’interaction des citoyens dans plusieurs sphères de la « vie municipale ». « Je veux faire de Bromont une vraie ville intelligente », mentionne-t-il.

Ville modèle

Convaincu que Bromont a les atouts pour devenir une « ville modèle », Louis Villeneuve veut favoriser l’essor de la municipalité dans plusieurs domaines. En ce qui concerne la « démocratie municipale », le candidat s’engage notamment à « présenter les séances du conseil sur vidéo en temps réel », puis à « proposer des votes électroniques pour les sujets importants ». Il veut également instaurer une période de questions « avant le début des assemblées afin de permettre aux citoyens d’influencer [les] décisions » des élus. 

Sur le plan économique, il compte entre autres geler les dépenses de fonctionnement de la Ville dès 2018. De même, il voudrait retourner une partie des surplus budgétaires aux citoyens. Attirer 10 nouvelles compagnies dans le Parc scientifique est aussi une de ses cibles. 

L’aménagement d’un centre communautaire et une consultation publique au sujet d’un éventuel projet de piscine intérieure figurent aussi parmi ses priorités. « Bromont est une ville qui a un bel équilibre au plan du développement et de la qualité de vie, soutient-il. Il faut préserver ça. L’idée, c’est d’amener [la ville] à un autre niveau en favorisant sa croissance de façon durable. »