Me Claude Robitaille, du ministère public.
Me Claude Robitaille, du ministère public.

Fillette de Granby: les dossiers du père et de la belle-mère reportés à la fin mai

Les dossiers du père et de la belle-mère de la fillette morte dans des circonstances tragiques il y a un an à Granby sont brièvement revenus devant le tribunal, mercredi.

Après quelques échanges avec le juge Charles Ouellet, de la Cour supérieure, les parties ont convenu de reporter la suite du processus judiciaire au 26 mai. À cette date, la Couronne s’attend à devoir «prendre position face à d’éventuelles demandes de la défense», a indiqué Me Claude Robitaille, du ministère public, à sa sortie de la salle d’audience.

Une ordonnance de non-publication interdit de diffuser en quoi consistent ces demandes. Une ordonnance similaire touche aussi de nouveaux documents déposés en preuve par la Couronne.

L’homme de 31 ans fait face à des accusations de négligence criminelle, séquestration et abandon d’enfant avec omission de lui avoir fourni les choses nécessaires à la vie, tandis que la femme de 36 ans doit répondre de meurtre au deuxième degré, de séquestration et de voies de fait graves.

En attente de procès, ils ont tous deux plaidé non coupable et renoncé à leur enquête préliminaire.