La signalisation du projet «Dans ma rue, on joue» a commencé à faire son apparition dans les rues où le jeu libre sera autorisé.
La signalisation du projet «Dans ma rue, on joue» a commencé à faire son apparition dans les rues où le jeu libre sera autorisé.

Feu vert au jeu libre dans huit rues à Granby

La réglementation a été modifiée. Le jeu libre est désormais permis et encouragé dans huit rues de Granby. La signalisation appropriée a commencé à faire son apparition dans les zones visées.

Le projet «Dans ma rue, on joue» peut ainsi prendre vie dans les rues J.-A.-Nadeau, de Rouyn, John-Dwyer (une section), Papineau (une section), Roy, Claude-Monet, Churchill (une section) et Arthur-Durocher.

À partir du 21 septembre, les rues Palmer-Cox et Mont-Brome s’ajouteront également à celles-ci.

«On va avoir rencontré notre objectif de 10 rues pour la première année 2020», souligne le chef de la division des communications à la Ville, Marc Antoine Morin.

À l’heure actuelle, une autre demande est en analyse. Si elle est acceptée, elle entrera dans le nouveau lot de 10 rues autorisées en 2021.

Un formulaire d’autorisation doit être rempli par une des personnes de la rue visée par la demande. L’accord d’au moins 50 % des résidants concernés est nécessaire. Chacune des requêtes est analysée selon des critères de sécurité comme la vitesse, le nombre de véhicules, de même que la géométrie routière.

À ce jour, six demandes ont été refusées, car elles ne répondaient pas à certains des critères ciblés, affirme Marc Antoine Morin.

Vigilance

Les jeux (dans la rue) sont permis du lever au coucher du soleil. La vitesse dans les rues demeure à 50 km/heure, mais il est fortement recommandé de circuler à 25 km/heure, précise en outre le chef de la division des communications.

Selon ce dernier, il s’agit d’un projet où tous sont mis à contribution. «On s’attend à ce que les parents puissent surveiller leurs enfants dans la rue, malgré l’affichage, pour assurer la sécurité de tout le monde», glisse Marc Antoine Morin.

Le projet «Dans ma rue, on joue» a fait l’objet d’un lancement officiel l’automne dernier. La réglementation a été modifiée au cours des dernières séances du conseil municipal pour permettre à cette initiative de se déployer dans les rues ciblées.