Soixante pompiers de Bedford et de la région étaient à l’œuvre pour maîtriser un feu de ferme sur les installations des Entreprises L.M. Fontaine, à Saint-Ignace-de-Stanbridge.
Soixante pompiers de Bedford et de la région étaient à l’œuvre pour maîtriser un feu de ferme sur les installations des Entreprises L.M. Fontaine, à Saint-Ignace-de-Stanbridge.

Feu de ferme à St-Ignace-de-Stanbridge

Jérôme Savary
Jérôme Savary
La Voix de l'Est
Les Entreprises L.M Fontaine, une ferme d’élevage de poulets, de dindes et de porcs, a vu l’un de ses bâtiments être happé par les flammes, dimanche matin, au 999, rang de l’Église, à Saint-Ignace-Stanbridge. Heureusement, celui-ci n’abritait pas d’animaux.

L’intervention des pompiers de Bedford et de leurs collègues de la région a permis d’éviter que ce feu ne se propage à un autre bâtiment, celui-ci occupé par des animaux, et situé à 10 pieds de l’incendie.

« Les gars ont travaillé fort et ont permis d’éviter le pire », souligne Ralph Gilman, chef des Services­ incendie de Bedford, qui a coordonné­ l’intervention.

Selon M. Gilman, le feu a pris naissance dans un ancien moulin à grains, d’une surface de 36 pieds par 30 et comprenant deux étages, qui est désormais reconverti en petite usine de traitement de l’eau pour l’exploitation agricole.

L’intervention des pompiers de Bedford et de leurs collègues de la région a permis d’éviter que ce feu ne se propage à un autre bâtiment.

L’appel au 911 pour signaler l’incendie a été fait à 8 h 23. Six heures plus tard, à la minute près, les 60 pompiers à l’œuvre ont pu retourner à leurs casernes respectives.

En plus de ceux de Bedford, des soldats du feu sont arrivés en renfort en provenance de cinq municipalités, soit Stanbridge East, Notre-Dame-de-Stanbridge­, Dunham, Saint-Armand et Farnham­. Des pompiers de Swanton, au Vermont, ont aussi été appelés pour venir assurer les arrières à Bedford, en cas d’un autre appel sur le territoire de cette municipalité.

L’estimation des dommages n’était pas encore évaluée. Les Services incendie de Bedford devraient par ailleurs être en mesure d’identifier l’origine de l’incendie au courant de la semaine.