Le chemin Lakeside était fermé à la circulation pour permettre à la quarantaine d’exposants de présenter et de faire déguster leurs produits dans une ambiance de marché public.

Festival Canard & Gourmandises: 5000 personnes répondent présent

Le festival gastronomique qui célèbre le canard du lac Brome, Canard et Gourmandises, était de retour cette année du 20 au 22 septembre après une année d’absence.

Plus de 5000 personnes ont pris d’assaut Knowlton pour rencontrer la quarantaine d’exposants de la région venus présenter leurs produits dans une ambiance de marché public, selon les estimations de l’entreprise d’organisation d’événements Faire-Valoir. Le chemin Lakeside était donc fermé à la circulation entre la rue Victoria et le chemin Knowlton.

« On ne savait pas à quoi s’attendre puisque c’est la première année qu’on organise l’événement, explique la présidente de Faire-Valoir et promotrice de l’événement, Josiane Noiseux. On était très content de voir la quantité de gens qui sont venus. Je crois que la bonne qualité des exposants y est pour beaucoup. »

Elle ajoute que la ville tenait à conserver l’événement, qui était habituellement organisé par des bénévoles et qui n’avait pas eu lieu l’année dernière alors que le promoteur s’était retiré quelques semaines avant le festival. « On a travaillé fort pour refaire l’image de marque de l’événement et bien sélectionner nos exposants, mais aussi pour que ce soit plaisant pour la ville, pour l’exposant et aussi pour le visiteur », ajoute-t-elle.

Des activités appréciées

Les ateliers culinaires animés par le chef cuisinier et animateur d’émissions de cuisine, Bob le chef, ont connu un bon succès. « C’est une réussite, a déclaré d’emblée Bob le chef en entrevue. On a le beau temps de notre bord. Il y a une belle variété de commerces, du salé au sucré, on trouve assurément quelque chose de bon à se mettre sous la dent. » Les ateliers de cuisine sont toujours une partie de plaisir pour Bob, lui qui apprécie la proximité avec le public dans ce genre de rencontre. « J’essaye de mélanger l’humour avec la cuisine pour montrer aux gens qu’en cuisine, on peut s’amuser et que ce n’est pas tout le temps du snobisme », indique-t-il.

Les ateliers de citrouilles ont aussi été très appréciés et ont été largement relayés sur les réseaux sociaux. « On a distribué gratuitement au-dessus de 150 citrouilles aux enfants, c’était vraiment mignon de les voir aller », raconte Josiane Noiseux.

Le festival étant l’occasion de célébrer le canard du lac Brome, une navette permettait de se rendre du marché des exposants vers la ferme du même nom. C’était aussi l’occasion de souligner la réouverture de la boutique sur le Chemin du centre après l’incendie qui l’avait ravagée en 2016.

Équipe verte

L’escouade verte de l’organisme Festivals et événements verts de l’Estrie (FEVE) était sur place pour aider l’organisation à être davantage écoresponsable. « Notre travail est de parrainer les événements dans leur écoresponsabilité. Donc on les aide à prévoir et organiser le tout, mais principalement à gérer les matières résiduelles sur le site », explique le chargé de projet Alexandre Racine. Il était accompagné de quelques bénévoles pour l’aider à faire le tri des déchets et à faire de la sensibilisation.