Le comité de relance de la Ferme Héritage Miner à Granby se réunira pour la première fois le 9 février prochain, dit l'une des administratrices de la ferme, Céline Gauthier.

Ferme Héritage Miner: le comité de relance se réunira le 9 février

Le comité de relance de la Ferme Héritage Miner (FHM), mis sur pied dans la foulée de la fermeture de la ferme écotouristique à Granby le mois dernier, se rencontrera pour la première fois le 9 février, a affirmé lundi l'une des administratrices de la FHM, Céline Gauthier.
Selon elle, ce comité «stratégique» regroupera près d'une dizaine de personnes issues d'horizons divers. S'il a déjà confirmé son intérêt à participer au travail de ce comité, le directeur général du Zoo, Paul Gosselin, demeure pour l'instant un des seuls membres dont l'identité est connue. La composition du groupe devrait être confirmée à la suite de cette rencontre.
«Il y a une belle expertise autour de la table», se réjouit Mme Gauthier.  
L'objectif à court terme, précise-t-elle, est que différents sous-comités soient créés - finances, organisation, communications, etc. - afin que tout le monde puisse «travailler en parallèle» pour faire avancer le dossier.
Au début de l'année, un appel à tous a par ailleurs été lancé à la population à la suite de la mise en branle d'un mouvement de mobilisation pour la relance de la Ferme. Le site Internet sauvons.fermeheritageminer.ca a entre autres été mis en ligne.
«La mobilisation des citoyens est vraiment positive. Nous sommes très heureux. Nous sommes en train de monter une belle banque de bénévoles. La participation va être là», estime Céline Gauthier. 
Tout juste avant Noël, les copropriétaires de l'Attelier d'Archibald et du Social Bar et cie à Granby, Laurent Godbout, Martin et Jo-Anne Gagnon, ont par ailleurs lancé l'idée qu'un événement-bénéfice regroupant des chefs de la région soit organisé pour aider la Ferme Héritage Miner. Ce projet est toujours dans le collimateur, affirme Mme Gauthier. L'organisation ne serait toutefois pas simple, ne serait-ce que pour trouver un endroit pour accueillir cet événement. 
Créneaux
Pour l'heure, même si la boutique a fermé ses portes, la location de salles, dont la grange, est toujours possible. Rien de changé non plus pour le marché public d'hiver à la FHM. La prochaine rencontre avec les producteurs est prévue le 11 février dans la grange. 
Difficile de dire toutefois s'il y aura de l'action à la Ferme Héritage Miner cet été. Certaines hypothèses sont sur la table, dit Céline Gauthier. 
Chose certaine, croit l'administratrice, avec ses aspects patrimonial et environnemental, l'endroit dispose de «beaux créneaux de développement». 
Après huit ans d'existence, la Ferme Héritage Miner a décidé de fermer ses portes en décembre dernier car elle est aux prises avec des difficultés financières. En novembre dernier, la Ville a refusé une demande d'aide de 125 000 $ maximum par année, sur une période de deux ans, déposée par la FHM. Seuls les conseillers municipaux Michel Mailhot, Jean-Luc Nappert et Julie Bourdon se sont prononcés en faveur de cette aide.
Si la Ville de Granby a injecté quelque 700 000 $ en argent et en services depuis 2010, le protocole d'entente qui la lie à la FHM prévoit toutefois qu'aucune aide financière n'est apportée aux activités d'opération.