La maison jaune de la Ferme Héritage Miner accueillera la division environnement et le bureau de projets de la Ville de Granby.

Ferme Héritage Miner: «C’est la fin d’une longue saga»

Le sort de la Ferme Héritage Miner est scellé. La maison jaune du 100, rue Mountain accueillera la division environnement et le bureau de projets de la Ville, tandis que la gestion de la grange sera confiée à Vie culturelle et communautaire (VCC) de Granby qui poursuivra les activités liées à la mission de l’endroit. Le jardin collectif continuera aussi à y être cultivé.

« On s’est donné le temps pour sortir l’émotion du dossier. Aujourd’hui, on arrive avec quelque chose de logique, qui touche à plein de choses. [...] On le voit, la préoccupation environnementale est de plus en plus présente. Avoir une division environnement dans la nature, c’est assez osé et je pense qu’il faut regarder la chose positivement », a fait valoir le maire Pascal Bonin, lundi, en mêlée de presse, à l’issue de la séance du conseil municipal.

Les élus ont adopté à l’unanimité le plan de relance du site, ce qui est une première dans ce dossier ayant parfois soulevé les passions, s’est réjoui le maire.

Celui-ci fait valoir que la maison jaune était inoccupée. En contrepartie, l’espace est de plus en plus un enjeu à l’hôtel de ville. Le déménagement à venir de la division environnement et du bureau de projets à la Ferme Héritage Miner permettra de réaménager l’espace ainsi libéré à l’hôtel de ville pour y accueillir la division communications, la division ressources humaines ainsi que la direction générale adjointe.

« Pourquoi on construirait ou on louerait des locaux, alors que la maison est à nous. Il faut maximiser le sou du citoyen », déclare Pascal Bonin.

Organisme relogé

Le plan adopté lundi prévoit en outre que les groupes scouts et cadets pourront dorénavant utiliser la grange. Des travaux, estimés à 50 000 $ par le service des travaux publics, seront réalisés pour leur permettre d’utiliser l’espace et faciliter un usage autonome. « Je ne peux pas penser à un meilleur endroit pour les scouts », s’emballe le maire.

Les scouts et cadets ont actuellement leurs locaux au sous-sol de l’église Saint-Benoit, mais leur relocalisation était inévitable, car l’endroit est visé par un projet de rénovation, est-il précisé dans le sommaire décisionnel remis aux élus, dont les médias ont obtenu copie.

VCC assumera la gestion des lieux et des bâtiments. Granby Multi-Sports et VCC pourront aussi prévoir des activités à la grange, notamment liées à l’agriculture urbaine. Il a été précisé que les ententes de location en cours, notamment les camps d’immersion en anglais de Sandra Darling, seront respectées en 2019.

« VCC poursuivra les activités reliées à la mission de la Ferme qui vise à protéger et à mettre en valeur le patrimoine naturel, culturel et historique du site et à faire la promotion de l’agriculture urbaine en offrant des activités de découvertes et en participant à des programmes d’éducation et de conservation », souligne la Ville par voie de communiqué.

« C’est la fin d’une longue saga de plusieurs années. Mais je pense qu’on est reparti sur une belle page et tout le monde est positif. C’est intéressant pour tout le monde ce qui est en train de se passer à la Ferme », estime le maire de Granby.

Dossier chaud

Pascal Bonin rappelle que le dossier de la Ferme Héritage Miner a longtemps été un dossier chaud. « C’était tellement à vif qu’on n’était pas capable de le prendre [le dossier] et de le placer en quelque part », laisse-t-il tomber.

Mais le temps a fait son œuvre et tous les éléments se sont mis en place, dit le maire. « On veut que les citoyens aillent pareil à la Ferme et aux jardins. Je pense qu’on a trouvé une place pour tout le monde », souligne-t-il.

Une flopée de scénarios, dont le maire préfère taire les détails, ont par ailleurs été étudiés au fil du temps, assure-t-il. Certaines idées pourraient malgré tout voir le jour, glisse-t-il, mais à un autre endroit ou sous une autre forme.

Le terrain et les bâtiments de la Ferme sont la propriété de la Ville de Granby. La gestion du site avait cependant été confiée à un organisme sans but lucratif dans le cadre d’un bail emphytéotique en 2010. Mais la FHM, aux prises avec des difficultés financières, avait dû se résoudre à fermer ses portes à la fin de l’année 2016. Un comité de relance avait été mis en place dans la foulée. Quelque 1000 signatures avaient été recueillies sur une pétition. Mais les démarches n’étaient pas allées plus loin.

Commerce Tourisme Granby et région avait hérité en 2017 du mandat de gestion et d’exploitation de la Ferme Héritage Miner. Un plan de relance était attendu depuis ce moment.