L’hôtel de ville de Farnham accueillera à nouveau les citoyens
L’hôtel de ville de Farnham accueillera à nouveau les citoyens

Farnham se déconfine... un peu

Farnham reprend graduellement ses activités en misant sur le respect des mesures d’hygiène et de distanciation physique. Les séances du conseil municipal se dérouleront à nouveau à l’hôtel de ville en présence des citoyens dès le mois d’août. La bibliothèque et l’hôtel de ville accueilleront eux aussi graduellement les citoyens.

«On est en mode déconfinement», résume le maire de Farnham, Patrick Melchior.

Les bureaux de l’hôtel de ville seront à nouveau ouverts aux citoyens à compter du 13 juillet. Chaque service pourra accueillir un citoyen à l’heure et ce, pour un maximum de sept quotidiennement. «Ce sera sur rendez-vous, précise le maire. On ne veut pas avoir de congestion, surtout que notre réception n’est pas si grande.»

Le port du masque sera d’ailleurs obligatoire autant pour les visiteurs que les employés. Les mesures d’hygiène recommandées par la Santé publique seront également observées, dont le lavage des mains.

Des séances devant public

Août marquera le retour des séances du conseil municipal dans la salle de l’hôtel de ville. Un maximum de 40 personnes pourront y assister afin de respecter la distanciation. Ceux qui veulent prendre la parole pourront évidemment faire. Du désinfectant pour les mains sera disponible au rez-de-chaussée et dans la salle du conseil et les chaises seront nettoyées avant et après chaque séance.

Les élus, qui avaient l’habitude d’aller serrer la main des citoyens présents avant le début de l’assemblée, devront mettre cette formule de salutation de côté pour le moment.

La bibliothèque Louise Hall sera aussi accessible aux Farnhamiens pour emprunter un livre, qu’ils doivent préalablement réserver par courriel ou téléphone, puis fixer un rendez-vous pour en prendre possession. Il n’est donc pas possible, du moins pour l’instant, de faire son choix sur place. Un catalogue est disponible sur le site Internet de la Ville.

À noter que la bibliothèque est fermée jusqu’au 20 juillet pour les vacances estivales.

Les ventes de garage prévues en juillet et en septembre sont annulées. «Ça peut être un vecteur de propagation», dit M. Melchior, ajoutant qu’il est impossible pour les autorités municipales de s’assurer du respect des consignes d’hygiène en pareilles circonstances.