La Ville de Farnham a obtenu le feu vert du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques pour réaliser les travaux au Centre de la nature.

Farnham: Québec donne le feu vert aux travaux du Centre de la nature

Après des mois d’attente, la patience de la Ville de Farnham est enfin récompensée dans le dossier de la réfection du Centre de la nature. Les autorités municipales viennent d’obtenir le feu vert du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques pour aller de l’avant avec le projet évalué à plus d’un demi-million de dollars.

« Oui, on a le certificat et on est vraiment contents », dit le maire de Farnham, Patrick Melchior.

La cure de jouvence, évaluée à 513 000 $, est dans les cartons depuis des années. La vieille passerelle sera démolie pour être reconstruite et installée sur des pieux. La tour d’observation sera rebâtie. La nouvelle structure sera construite en acier et en bois. Les sentiers piétonniers seront également réaménagés et élargis. Des panneaux d’interprétation de la nature seront installés.

La Ville de Farnham devait d’abord obtenir un certificat d’autorisation délivré par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques avant de procéder aux travaux, ce qu’elle vient d’obtenir.

Farnham dispose maintenant de deux ans pour réaliser les travaux, mais ceux-ci seront réalisés avant l’hiver, fait savoir le maire. « On a tellement de chantiers cet été que ça se peut que ce soit réalisé plus tard, à l’automne. Ça sera fait cette année », assure M. Melchior.

Afin de mettre le Centre davantage en valeur, rappelons qu’une firme spécialisée a été mandatée, en mars, pour évaluer de quelle façon la ville pourrait le faire rayonner davantage sur le plan régional.

La firme Pixel dispose d’un budget maximal de 74 000 $ pour analyser la question, fournir des idées aux élus municipaux et effectuer le montage financier des projets proposés.