Farnham étudie la possibilité de retirer elle aussi les sacs de plastique de son territoire.

Farnham pense à interdire les sacs de plastique

La Ville de Bromont veut bannir les sacs de plastique sur son territoire. Cette mesure est aussi étudiée par les autorités municipales de Farnham, qui statueront dans les mois à venir.

« On est déjà en train d’étudier sérieusement cette avenue-là », a fait savoir le maire de Farnham, Patrick Melchior, lorsque questionné par La Voix de l’Est à propos du projet de la Ville de Bromont.

Celle-ci a annoncé qu’elle souhaite bannir les sacs de plastique conventionnels pour les emplettes, d’une épaisseur inférieure à 50 microns, qui sont généralement utilisés dans les épiceries. Les sacs oxodégradables, biodégradables ou compostables sont aussi visés par la mesure, qui pourrait être en place d’ici la fin de l’année.

Les discussions sont entamées du côté de Farnham. Les élus analysent notamment la réglementation. « On veut bien faire les choses. On veut que ce soit une mesure gagnante », a dit M. Melchior, un fervent environnementaliste.

Une décision sera prise au cours des prochains mois, c’est-à-dire que les élus décideront d’aller de l’avant ou non avec le retrait des sacs de plastique. Si cette mesure est celle retenue par la Ville, elle sera appliquée à compter de janvier 2020, précise le maire.