Faits judiciaires

Les policiers de Bromont ont arrêté deux conducteurs en état d'ébriété en quelques heures seulement sur leur territoire.
Deux conducteurs en état d'ébriété arrêtés à Bromont
BROMONT - Un premier automobiliste a été interpellé lors d'un barrage routier vers 22 h 30 mardi. Les policiers le soupçonnaient d'avoir pris le volant avec les capacités affaiblies par l'alcool. Leurs doutes se sont confirmés lorsque le conducteur de 51 ans s'est soumis à l'appareil de détection. Conduit au poste de police, il a échoué l'alcootest avec un taux supérieur à la limite permise par la loi. Le permis de conduire du Bromois a été suspendu pour 90 jours et son véhicule a été remorqué. Quelques heures plus tard, les patrouilleurs ont suivi un véhicule dont «la conduite a éveillé les soupçons», indique l'inspecteur Marc Tremblay, du service de police de Bromont. Le conducteur de 26 ans, qui était soumis à une interdiction de consommer de l'alcool, était en état d'ébriété. Son permis de conduire a été suspendu et sa voiture remisée. Le citoyen de Saint-Georges de Beauce sera notamment accusé de bris de condition. Des accusations criminelles de conduite avec les capacités affaiblies seront déposées contre les deux conducteurs. (Karine Blanchard)
Menaces de mort: procès reporté
SAINT-HYACINTHE - À la demande de la défense, le procès de Damase Ménard, un homme de 81 ans de Marieville accusé de menaces de mort, voies de fait et harcèlement, a été reporté à une date ultérieure, mercredi, au palais de justice de Saint-Hyacinthe. Un changement d'horaire avait mis le juge de la Cour du Québec Gilles Charpentier sur le banc; or, comme il a aussi présidé l'enquête préliminaire de l'accusé et interrogé un des plaignants, Me André Williams a dit souhaiter que la cause soit entendue par un autre magistrat. Le juge Charpentier a acquiescé et reporté la cause en novembre 2016. (Pascal Faucher)