Le porte-parole du Service de police de Granby Daniel Tanguay

Faits divers en rafale

Une femme qui venait de se garer dans un stationnement près du parc canin, à Granby, a eu de bons réflexes : elle a crié lorsqu'un jeune homme l'a apostrophée en voulant lui voler ses biens. Une vaste opération policière a été déclenchée, qui a mené à l'arrestation de l'adolescent de 17 ans.
L'automobiliste était toujours assise dans son véhicule quand l'homme a voulu la voler, vers 10 h 25, mercredi matin. Elle s'est alors mise à crier et l'individu s'est enfui. 
Sa réaction a alerté des gens dans le secteur. Certains se sont lancés à la poursuite du fuyard tandis que d'autres contactaient les policiers. Plusieurs voitures de patrouille ont été mobilisées pour le retrouver, ce qui a permis de lui mettre la main au collet. 
L'adolescent a été arrêté et conduit au poste de police, indique l'agent Daniel Tanguay, porte-parole du Service de police de Granby. Il a été interrogé par les enquêteurs en après-midi. Toujours détenu, il comparaîtra au tribunal de la jeunesse, jeudi, pour être accusé de vol qualifié sur une personne et de bris de conditions.
Aucune arme n'a été retrouvée sur lui. La femme s'en est pour sa part tirée indemne. Karine Blanchard, avec la collaboration de Cynthia Laflamme
Feu illégal à Granby
Un incendie allumé dans des déchets sur une terre agricole du chemin Gagné à Granby a nécessité l'intervention d'une vingtaine de pompiers, mardi soir. Le dossier a été transféré au ministère de l'Environnement puisqu'il est interdit de faire brûler toute forme de déchets. 
Des citoyens ont alerté les services d'urgence après avoir aperçu une fumée et senti une forte odeur de brûlé. Les informations transmises aux pompiers laissaient croire que le feu se trouvait dans le secteur de la rue Cowie et du chemin Bernard. Après 20 minutes de recherches, ils l'ont finalement localisé sur une terre agricole du chemin Gagné.
L'accès au site, situé dans un champ, était difficile, mais les pompiers ont réussi à s'installer pour combattre l'incendie, qui s'étendait sur environ 600 pieds carrés. « C'était un feu avec toute sorte de matériaux de construction », décrit Simon Boutin, directeur intérimaire au Service des incendies de Granby. 
Quatre voyages de citernes d'eau ont été nécessaires pour éteindre les flammes. 
Après leur intervention, les pompiers ont avisé le ministère de l'Environnement puisque le feu était illégal. La Ville de Granby autorise, moyennant l'obtention d'un permis, les feux de branches. « Mais ce n'est jamais autorisé de faire brûler des déchets », précise Simon Boutin, en ajoutant que les propriétaires n'étaient pas présents lors de leur intervention. 
Le ministère de l'Environnement s'est rendu sur place, mercredi, mais n'a pas donné de détail sur ce qu'il y a observé. Karine Blanchard
Trois blessés dans un accident
Trois personnes ont été transportées à l'hôpital du Haut-Richelieu, mercredi vers 15 h 45, après une collision survenue sur la route 112, à Rougemont.
Une personne qui sortait du stationnement de Golf Rougemont et tentait de s'intégrer à la circulation automobile est entrée en collision avec une voiture qui la précédait et dont le conducteur commençait une manoeuvre pour tourner à gauche. Ce dernier a ensuite heurté un véhicule qui venait en sens inverse, selon le porte-parole de la Sûreté du Québec, Claude Denis.
Un de ces véhicules s'est retrouvé dans le fossé et les pinces de désincarcération du service incendie de Marieville ont été nécessaires pour en extraire le conducteur, indique le directeur adjoint du service incendies de Rougemont, Léandre Gagné.
Les trois automobilistes ont subi des blessures mineures. Cynthia Laflamme