Deux jeunes hommes feront face à la justice après avoir volé deux voitures qu'ils ont ensuite incendiées à Granby.

Faits divers en rafale

Deux voitures volées et incendiées à Granby
Deux jeunes hommes feront face à la justice après avoir volé deux voitures qu'ils ont ensuite incendiées. Le duo s'est d'abord introduit par effraction, vendredi soir, dans un garage automobile de la rue Principale à Granby, pour y voler les clés de deux voitures.
Les deux complices se seraient ensuite rendus sur un terrain vacant, de l'autre côté de la rue, où ils auraient roulé avec les voitures. C'est finalement samedi matin, vers 9 h 45, que les policiers et les pompiers ont été alertés que des véhicules étaient en feu sur ce terrain vague. Les sapeurs ont éteint les flammes, mais les voitures sont une perte totale.
Les policiers ont arrêté un suspect sur place, et en ont rattrapé un deuxième qui se trouvait toujours dans le secteur. Les deux hommes, âgés de 17 ans et 18 ans, seront accusés d'introduction par effraction, de vol de véhicule, de méfaits de plus de 5000 $ et d'incendie criminel. Karine Blanchard
Une vérification de routine mène à une arrestation
Une simple opération de routine menée par les policiers de Bromont s'est soldée par une arrestation, dimanche après-midi. Vers 13 h 30, les patrouilleurs ont intercepté un automobiliste sur le boulevard Pierre-Laporte pour procéder à une vérification, et ont constaté que l'homme de 23 ans présentait des signes d'état d'ébriété.
Ils ont prélevé un échantillon d'haleine, ce qui a confirmé leurs soupçons. Le conducteur a échoué l'alcootest et son permis de conduire a été suspendu 90 jours. Le Granbyen a été remis en liberté, mais il devra comparaître à une date ultérieure pour être accusé de conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool. Karine Blanchard
Deux véhicules se percutent rue Principale
La circulation a été perturbée dans le secteur de la rue Principale à Granby, lundi après-midi, à la suite d'une collision impliquant deux véhicules. L'accident est survenu à l'intersection de la rue Irwin. Un automobiliste qui devait effectuer un arrêt obligatoire s'est engagé dans la rue Principale où une autre voiture roulait au même moment, rendant la collision inévitable.
Les deux conducteurs n'ont pas été blessés. Une distraction ou l'omission d'avoir cédé le passage sont des hypothèses étudiées par les policiers pour expliquer la collision. La circulation a été au ralenti le temps que les policiers et les remorqueurs effectuent leur travail. Karine Blanchard