Faits divers en bref

Trois jeunes arrêtés pour des vols
La vigilance d'un citoyen a permis l'arrestation de trois jeunes hommes, tard mardi soir, à Marieville. Ce dernier a alerté les policiers après avoir vu les jeunes qui sondaient les portières de voitures et qui les fouillaient. Les patrouilleurs de la Sûreté du Québec se sont rendus dans le secteur, rue des Nénuphars, et ont procédé à l'arrestation des trois hommes âgés de 17 ans, 18 ans et 19 ans.
Le trio aurait commis des vols dans des voitures dont les portières étaient déverrouillées. Le trio aurait fait main basse sur divers objets, dont des cellulaires, et de l'argent. Les policiers rappellent l'importance de verrouiller son véhicule. Ils demandent également au public de signaler tout événement jugé suspect, comme ce fut le cas mardi soir. Karine Blanchard
Alcool, conduite dangereuse et délit de fuite
Un chauffard de 24 ans qui a causé tout un émoi sur son passage fera face à une kyrielle d'accusations. L'automobiliste a commis des actions dangereuses au volant de sa voiture, tard dimanche soir, dans les rues de Marieville.
Il a fini par perdre le contrôle et a percuté la galerie d'un commerce de la rue Sainte-Marie. L'individu a fui les lieux. Des témoins ont contacté les policiers, qui ont localisé l'individu dans le secteur de l'accident. Le citoyen de Chambly, blessé lors de la collision, a été transporté à l'hôpital. Il a refusé de fournir un échantillon sanguin qui aurait permis d'établir son taux d'alcoolémie.
Des accusations de conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool, de délit de fuite, de voies de fait sur des policiers, de menaces et de méfaits seront notamment déposées contre lui ultérieurement. Karine Blanchard
Sauvetage au Zoo de Granby
Une fillette en proie à un problème de santé alors qu'elle se baignait a été extirpée de la piscine de l'Amazoo de Granby par un autre baigneur et un sauveteur, mardi.
L'enfant, qui était semi-consciente, a ensuite été prise en charge par les sauveteurs jusqu'à l'arrivée des paramédicaux, qui l'ont conduite à l'hôpital. Les parents de l'enfant ont informé le personnel du Zoo de Granby mercredi que leur fille se portait bien.
Ils ont d'ailleurs écrit un message diffusé sur Facebook pour remercier tous les intervenants qui ont secouru leur enfant. Karine Blanchard
Une conductrice ivre arrêtée sur l'autoroute 10
Une jeune automobiliste qui roulait à plus de 130 km/h sur l'autoroute 10 dans le secteur de Shefford enfreignait plus que le Code de la sécurité routière. Les policiers qui l'ont interceptée, vers 1 h 45 dans la nuit de mardi à mercredi, ont constaté que la femme de 25 ans était également en état d'ébriété. Conduite au poste de police, elle a échoué l'alcootest.
Des accusations criminelles seront déposées contre elle ultérieurement. D'ici là, son permis de conduire a été suspendu 90 jours. La Granbyenne a également reçu une contravention de 224 $ et trois points d'inaptitude seront inscrits à son dossier de conduite pour son excès de vitesse. Il s'agit de la troisième arrestation pour alcool au volant en quelques jours par les policiers du poste autoroutier. Karine Blanchard

Collision frontale sur l'autoroute 10

Une querelle serait à l'origine d'une étonnante collision frontale survenue sur l'autoroute 10, à la hauteur de Sainte-Brigide-d'Iberville, vers 20 h 20 mercredi soir.
« On a un conducteur qui circulait en direction est sur l'autoroute 10. Il y aurait eu une chicane avec sa passagère dans la voiture. Cette dernière aurait sommé le conducteur de la laisser en bordure de route, près du kilomètre 47. Ce qui aurait été fait », raconte la sergente Audrey-Anne Bilodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec.
Se trouvant probablement dans un état instable, le conducteur serait reparti, avant de faire volte-face pour se retrouver à contresens de la circulation. « C'est là qu'il y aurait eu un impact à basse vitesse, pratiquement sur la ligne d'accotement, avec une voiture qui venait en direction est, donc dans la bonne direction », poursuit la sergente Bilodeau.
Les deux automobilistes ont été transportés à l'hôpital pour soigner des blessures mineures. La voie de droite est demeurée fermée pendant une heure à des fins d'enquête. Si rien n'était décidé mercredi en fin de soirée, le conducteur fautif pourrait faire face à des accusations criminelles. Jonathan Gagnon