Les policiers chargés d'enquêter sur les causes de l'accident qui a gravement blessé une piétonne, la semaine dernière à Cowansville, ont conclu qu'aucun acte criminel n'a été commis.

Faits divers en bref

Piétonne happée à Cowansville: un accident, conclut la police
Les policiers chargés d'enquêter sur les causes de l'accident qui a gravement blessé une piétonne, la semaine dernière à Cowansville, ont conclu qu'aucun acte criminel n'a été commis et qu'il s'agit bel et bien d'un accident.
Rappelons que la piétonne se trouvait sur le trottoir près de l'intersection des rues James et Davignon lorsqu'un véhicule l'a heurtée. Elle s'est retrouvée coincée sous la voiture. La dame, qui venait de reconduire son fils à l'arrêt d'autobus, a subi de multiples fractures, mais sa vie n'est pas en danger.
Les reconstitutionnistes de la Sûreté du Québec ont pu établir que la voiture conduite par une octogénaire a roulé devant l'autobus, mais le chauffeur de celui-ci ne l'aurait pas vue et aurait frôlé l'arrière de l'auto, ce qui l'a fait pivoter. Paniquée, la conductrice aurait appuyé sur l'accélérateur plutôt que le frein. C'est dans cette séquence d'événements que la piétonne a été happée. Karine Blanchard
Plusieurs accusations contre un fuyard
Le fuyard arrêté à Granby au terme d'une poursuite policière fait face à la justice. Maxime Magnan, 40 ans, a été accusé de vol de véhicule, de fuite, de conduite dangereuse et de méfaits.
L'individu, qui demeure incarcéré jusqu'à son enquête sur remise en liberté lundi, est connu des policiers. Rappelons que les agents ont voulu l'intercepter puisqu'il était au volant d'un camion rapporté volé. Une poursuite s'en est suivie puisqu'il a refusé de s'immobiliser.
Après près de cinq kilomètres, il a terminé sa course sur le terrain d'une résidence privée. Il a poursuivi sa fuite à pied. C'est finalement un maître-chien qui l'a retracé caché dans le secteur. Karine Blanchard