Faits divers

Un conducteur en état d'ébriété dénoncé
La conduite erratique d'un automobiliste dénoncée par un autre conducteur a mené à une arrestation, jeudi soir, à Bromont. Les policiers ont reçu un appel vers 21 h 30 leur signalant la trajectoire douteuse d'un véhicule. Les agents l'ont finalement intercepté dans la rue Shefford. Le conducteur de 52 ans était en état d'ébriété. Arrêté et conduit au poste de police, il a été soumis à l'alcootest. Son taux d'alcoolémie était près du double de la limite permise par la loi. Le véhicule du Granbyen a été remisé et son permis de conduire a été suspendu pour une période de 90 jours. L'homme devra répondre à des accusations criminelles ultérieurement.
Un voleur braque un dépanneur
La Sûreté du Québec est à la recherche de l'auteur d'un vol qualifié perpétré dans un dépanneur d'Acton Vale, dans la nuit de jeudi à vendredi. Un individu au visage couvert est débarqué dans le commerce de la rue Roxton vers 1 h 45 en pointant une arme à blanche vers le commis. Il a exigé qu'on lui donne des cigarettes et de l'argent, après quoi il a pris la fuite à pied. L'employé n'a pas été blessé. Les policiers ont ratissé le secteur à sa recherche, mais sans pouvoir le retracer. Le suspect est un homme qui s'exprime en français. Les policiers poursuivent leur enquête. Toute personne qui détient de l'information concernant ce vol doit contacter les agents de la SQ d'Acton au 450-546-3663.
Un adolescent soupçonné d'avoir commis trois vols
La Sûreté du Québec croit avoir résolu trois introductions par effraction et vols commis au cours des derniers mois à Marieville. Les enquêteurs du poste de la SQ Rouville ont arrêté un adolescent à son domicile, jeudi matin. Lors de la perquisition, les policiers ont retrouvé des objets qui seraient reliés aux introductions par effraction et aux vols qu'il est soupçonné d'avoir commis. À la suite de son interrogatoire, l'adolescent a été remis en liberté. Il devra comparaître à une date ultérieure. Son arrestation a été rendue possible grâce à des informations obtenues par le public, a fait savoir la Sûreté du Québec.