Josée Larose et sa fille Johannie Maynard sont à l'origine du projet «Des tomates pour elles».

Faire pousser l'espoir

Johannie Maynard du Roi de la fraise a mis en terre des semences de tomates porteuses d'espoir. L'argent recueilli en échange des plants sera remis à une de ses amies, une jeune maman de 28 ans éprouvée par le deuil de son conjoint, emporté par un cancer.
Alexandra Jetté de Saint-Paul-d'Abbotsford, Abygaelle, et Vincent Martin sont demeurés forts dans l'épreuve. Mais la maladie a eu le dessus.
« C'est une histoire qui nous touche vraiment. On ne devrait pas avoir à vivre ça à 28 ans », a laissé tomber vendredi la productrice maraîchère de Saint-Paul-d'Abbotsford. 
Johannie Maynard veut aider son amie Alexandra Jetté, qu'elle connaît depuis la maternelle et qui est aussi native de Saint-Paul-d'Abbotsford­. Le conjoint d'Alexandra­, Vincent Martin, est décédé le 1er avril dernier après avoir combattu un cancer du cerveau. 
La maladie a fait son apparition alors qu'il était âgé de 19 ans. Après quelques années de répit, le couple a appris en avril 2016 que la tumeur était de retour. Un choc. 
Alexandra Jetté était alors enceinte de six mois. La petite Abygaelle est née en juin 2016. Portés par le bonheur de cette naissance, les nouveaux parents sont demeurés forts dans l'épreuve. Mais la maladie a eu le dessus. Ils ont appris en janvier 2017 que les traitements de chimiothérapie ne fonctionnaient plus. 
Les économies du couple ont fondu durant ces longs mois gris, qui se sont en outre accompagnés d'importants coûts, entre autres pour les soins palliatifs. Le congé de maternité d'Alexandra Jetté se terminait en février, mais elle a retardé son retour au travail pour être avec son conjoint. Sa demande pour bénéficier de prestations de compassion a été refusée, a raconté vendredi la maman éprouvée. 
Aider
Pour mettre un peu de baume sur la douleur de son amie, à tout le moins en allégeant son stress financier, Johannie Maynard et sa mère, Josée Larose, ont ainsi eu l'idée d'offrir à la clientèle élargie du Roi de la fraise des plants de tomates en échange de dons monétaires, qui seront entièrement remis à Alexandra Jetté, une résidente de Longueuil. La coop Unifrontières leur a donné des semences de tomates (cerises, italiennes et rouges) et la coop des Montérégiennes, des ballots de terre. 
Les détails du projet « Des tomates pour elles » ont été annoncés sur la page Facebook du Roi de la fraise jeudi soir. « Chaque fois que vous mangerez une tomate, vous aurez une petite pensée pour eux, une petite pensée qu'il faut profiter de chaque petit moment, car on ne sait jamais ce que la vie nous réserve », a écrit Johannie Maynard.
La réponse ne s'est pas fait attendre. Les commandes se sont rapidement mises à s'additionner. Vendredi après-midi, la publication du maraîcher avait été partagée par plus de 90 personnes. « Les gens sont touchés par cette histoire. Ils la partagent. On reçoit aussi de beaux commentaires », relève Johannie Maynard, reconnaissante de la réponse des internautes. 
Celle-ci affirme avoir beaucoup de semences, elle devrait donc être en mesure de répondre à la demande. Aucun prix n'a été fixé pour les plants de tomates qui seront prêts à temps pour l'aménagement des potagers. À ceux qui en veulent d'offrir ce qu'ils souhaitent, dit-elle. 
 « Elle (Alexandra) a mis sa vie de côté pour pouvoir l'aider (son conjoint). Elle a été là, jusque dans les derniers moments. Elle a une force incroyable d'avoir fait ça », fait valoir Johannie Maynard pour expliquer son désir d'aider son amie.
Alexandra Jetté dit pour sa part composer avec un mélange d'émotions ces jours-ci. Elle est bien sûr touchée par ce geste qui tombe à un bon moment. « J'ai essayé de me battre. Je suis une battante, une travaillante. Mais accepter ça, c'est, ouf, pas facile », laisse-t-elle tomber.