Sylvie Adam agira en tant que directrice du développement stratégique de la SODEB.

Expansion du parc scientifique de Bromont: la SODEB en réflexion

Alors que le parc scientifique est en plein essor, la Société de développement économique de Bromont (SODEB) veut réviser sa stratégie pour optimiser cette croissance au cours des années à venir. En ce sens, la SODEB vient de recruter Sylvie Adam. L’ex-conseillère municipale, qui était jusqu’à tout récemment membre du conseil d’administration de l’organisation, amorce ainsi un mandat d’un an, au terme duquel elle formulera des recommandations.

Sylvie Adam se dit « très fébrile » d’entamer ce nouveau défi. « À l’aéroport Roland-Désourdy, on a eu des conclusions fort heureuses, a dit l’ex-présidente de la Régie aéroportuaire régionale des Cantons-de-l’Est, évoquant le renouvellement pour un an de l’entente entre les trois villes propriétaires (Granby, Bromont et Cowansville). On espère des conclusions tout aussi positives avec le parc scientifique. Les opportunités sont nombreuses et nous avons les espaces disponibles pour accueillir plusieurs entreprises. On veut optimiser notre offre, et tout ce qui s’y rattache, pour la rendre encore plus attrayante. »

Cette vaste réflexion coïncide avec la fin du contrat du directeur général de la SODEB, Charles Lambert, qui n’a pas été renouvelé. Ce dernier était en poste depuis avril 2016. « Avant de faire un pas avec une nouvelle direction générale, on doit réviser nos objectifs et les outils à notre disposition pour les atteindre », a fait valoir celle qui agira en tant que directrice du développement stratégique de la SODEB.

Attractivité

« En plus d’être extrêmement dynamique, Sylvie Adam a une grande écoute. Elle connaît [la SODEB], l’administration municipale et les entreprises. C’est la personne idéale pour le mandat », a pour sa part indiqué en entrevue le maire de Bromont, Louis Villeneuve, précisant que la SODEB garde le cap avec la planification stratégique qui s’échelonne jusqu’en 2021, élaborée par Charles Lambert.

Le maire de Bromont mise également sur le partenariat avec le CLD Brome-Missisquoi pour faire progresser le parc scientifique. « La MRC a une belle stratégie d’attractivité régionale. On veut en tirer profit sans dédoubler nos efforts. D’où l’importance et la pertinence de réviser les actions à poser pour la SODEB. »

Il n’est toutefois pas question de mettre sur la glace l’essor du parc scientifique. À ce chapitre, Sylvie Adam collaborera étroitement avec le « bureau de projets » de la Ville afin de mettre en valeur les nombreux sites disponibles pour y attirer des entreprises.