La valeur globale du rôle d’évaluation 2020-2022 à Bromont s’est accrue de 7,8%, atteignant 2,45 milliards $.

Évaluation foncière: Bromont flirte avec les 2,5 milliards

La municipalité de Bromont a un pouvoir d’attractivité indéniable, ce qui fait en sorte que l’immobilier tourne à plein régime. La croissance est à ce point marquée dans la ville que la valeur foncière globale, qui atteint 2,45 milliards, devrait franchir un nouveau sommet au cours du rôle triennal d’évaluation en vigueur.

Au cours des trois dernières années, soit le rôle qui prend fin, Bromont avait connu une hausse moyenne de 6 % de la valeur des résidences sur son territoire. Une situation unique dans la région, avait indiqué l’évaluateur agréé Jean-Pierre Cadrin, chargé de réviser l’ensemble des données.

L’accroissement de 7,8 % de cette statistique globale de 2020 à 2022 marque un nouveau jalon, a-t-il mentionné en entrevue. « On ne retrouve à peu près rien au-dessus de 5 % [d’augmentation] ailleurs. Cette hausse de 7,8 % à Bromont, c’est énorme. »

Selon M. Cadrin, près de 80 % de la valeur du nouveau rôle est attribuable au secteur résidentiel. Ce qui, dit-il, démontre que l’activité économique est « très florissante » à Bromont. « Toutes les municipalités voudraient avoir une situation de ce genre où les commerces attirent la population. Nous ne sommes pas dans une ville dortoir. On vient à Bromont pour la villégiature, à proximité de Montréal. »

La valeur des terrains vacants a connu la hausse (23,8%) la plus marquée du rôle en vigueur, a indiqué le directeur des finances et du développement économique, Richard Joyal.

Familles

La valeur moyenne des résidences a à nouveau fait un bond. Elle était de 362 546 $ lors du rôle précédent, tandis qu’elle s’approche désormais de 400 000$ (387 789$), ce qui freine plusieurs familles à venir s’y établir. Un défi auquel veut s’attaquer la municipalité. « On naît à Bromont, on est élevés à Bromont, on va étudier à l’extérieur et on veut revenir puis prendre notre retraite ici. Notre priorité est de garder notre monde chez nous », a fait valoir le maire, Louis Villeneuve. Notons que la valeur moyenne des condos s’est également accrue, atteignant 312 770$, un essor de 5,1 %.

Certaines statistiques sont par ailleurs très évocatrices de cette tendance, a-t-il ajouté. « On travaille très fort pour développer notre parc scientifique. Mais actuellement, sur 5000 emplois, il y a à peine 10 % des gens qui vivent à Bromont. Notre défi, c’est de réussir à avoir des quartiers qui vont permettre à de jeunes familles de s’installer aisément. »

Or, la valeur élevée des terrains, en hausse de 23,8 % comparativement au rôle précédent, fait en sorte que Bromont ne se bat pas à armes égales avec les municipalités voisines, a mentionné le directeur général adjoint et directeur des finances et du développement économique, Richard Joyal. « Le prix d’un 2 x 4 est identique que l’on construise une maison à Bromont, Granby ou Cowansville », a-t-il cité en exemple.

Crescendo

La plupart des indicateurs montent en crescendo dans le rôle 2020-2022. Parmi les faits saillants, notons la hausse de valeur de 27,3 % des immeubles (terres) agricoles. Un chiffre qui ne « surprend pas » outre mesure Jean-Pierre Cadrin. « Bromont n’a pas les meilleures terres agricoles. Une hausse de 23 %, c’est significatif, mais nous ne sommes pas dans les valeurs de ce que l’on retrouve ailleurs. On est à environ la moitié de la valeur d’une terre à Saint-Césaire. »

L’accroissement de 5,6 % de la valeur des immeubles industriels, soit environ 5 millions $, pourrait sembler mince. Or, elle était en baisse de 6,8 % lors du rôle antérieur. Ceci s’explique par la récente mise en place par le gouvernement du Québec d’une nouvelle réglementation concernant la méthodologie utilisée pour déterminer la valeur des immeubles. « Ces normes s’appliquent désormais aux immeubles industriels », a mentionné M. Cadrin. Notons que trois indicateurs sont utilisés par les évaluateurs: le coût, la comparaison et les revenus, lorsque cela s’applique. « Dans le cas des immeubles industriels, on utilise systématiquement le coût », a indiqué le spécialiste.

Taux de taxation

Les nouveaux taux de taxation seront dévoilés en décembre, en même temps que le budget. Dans le cadre de cet exercice, la municipalité doit notamment tenir compte des balises de son cadre financier. D’ici là, les Bromontois peuvent consulter le site de la Ville (bromont.com) pour connaître la valeur révisée de leur propriété.