Dans l’ensemble du Québec, ce sont 25 M$ qui seront injectés dans 173 bibliothèques publiques, soit 6 M$ de plus que pour l’année 2019-2020. Il s’agit de la plus forte hausse depuis 15 ans, a laissé entendre la ministre Nathalie Roy.
Dans l’ensemble du Québec, ce sont 25 M$ qui seront injectés dans 173 bibliothèques publiques, soit 6 M$ de plus que pour l’année 2019-2020. Il s’agit de la plus forte hausse depuis 15 ans, a laissé entendre la ministre Nathalie Roy.

Environ 40 000$ de plus pour les bibliothèques de Brome-Missisquoi

Les bibliothèques de Bromont, Cowansville, Farnham et Lac-Brome se partageront une aide financière d’un peu plus de 168 000$ en provenance du gouvernement provincial pour la prochaine année. Il s’agit d’une augmentation de quelque 40 000$ par rapport à l’an dernier.

L’annonce a été faite par la ministre de Culture et des Communications, Nathalie Roy, pour soutenir le réseau des bibliothèques publiques autonomes (BPA) de la province, soit celles qui desservent des villes de plus de 5000 habitants.

Dans l’ensemble du Québec, ce sont 25 M$ qui seront injectés dans 173 bibliothèques publiques, soit 6 M$ de plus que pour l’année 2019-2020. Il s’agit de la plus forte hausse depuis 15 ans, a laissé entendre la ministre.

Cette aide financière servira essentiellement à «enrichir et diversifier l’offre documentaire aux citoyens», à «faire des bibliothèques publiques des lieux culturels dont ils sont fiers» et «permettra [aux bibliothèques] de poursuivre leur mission de valoriser la lecture et de la rendre accessible à tous les Québécois», a-t-elle affirmé.

«Une des priorités de notre gouvernement est d’assurer l’accès à la culture et au savoir à la grandeur du Québec, et nous sommes engagés à le faire à travers ce premier lieu de fréquentation culturelle qu’est la bibliothèque publique. Notre budget historique en culture prévoyait des sommes pour bonifier les collections des bibliothèques publiques et des centres régionaux de services, et je suis fière de dire que nous avons su préserver ces sommes dans le cadre de la relance en culture», a-t-elle également dit.

Les centres régionaux de services, les petites bibliothèques qui font partie du Réseau Biblio et qui desservent des villes de moins de 5000 habitants, auront également leur part du gâteau. Les quelque 650 membres se partageront 3 M$. C’est 1 M$ de plus que pour l’exercice précédent.