La Voix de l’Est
L’école secondaire de la Haute-Ville pratique déjà l’enseignement à distance un jour sur deux. «Le côté humain, le social, reste l’élément le plus manquant», dit la directrice Hélène Deslandes. Mais les élèves «en sont venus à la réflexion qu’en le faisant, ils protégeaient leurs proches», ajoute l’enseignante Isabelle Chevrette.
L’école secondaire de la Haute-Ville pratique déjà l’enseignement à distance un jour sur deux. «Le côté humain, le social, reste l’élément le plus manquant», dit la directrice Hélène Deslandes. Mais les élèves «en sont venus à la réflexion qu’en le faisant, ils protégeaient leurs proches», ajoute l’enseignante Isabelle Chevrette.

Enseignement hybride : l’école de la Haute-Ville comme en zone rouge

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Confrontée à un manque d’espace, l’école de la Haute-Ville, à Granby, fonctionne déjà comme le feront bientôt les établissements secondaires situés en zone rouge : les élèves de niveau 4 et 5 font l’école à distance un jour sur deux.