Le maire de Waterloo, Pascal Russell

Waterloo en bref

La Ville de Waterloo a autorisé, lors de sa séance du conseil municipal de mardi soir, un règlement d'emprunt de 455 000 $ afin réaménager la passerelle Stevens, qui fera désormais une trentaine de mètres.
« Ça faisait partie de notre plan triennal, explique le maire Pascal Russell. La passerelle va passer d'une largeur de 1,5 mètre, environ, à 5 mètres. Ça permettra le passage de vélos, ce sera plus sécuritaire, en plus d'éviter l'amoncellement et l'accumulation de sédiments. »
Une autorisation du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire est nécessaire avant d'aller de l'avant dans ce projet.
Selon le maire, si tout se déroule comme prévu, les travaux devraient avoir lieu à l'automne.
Réfection et pavage de rues
Réfection et pavage de rues sont à l'agenda à Waterloo.
La réfection de la rue Eastern et d'une partie de la rue St-Joseph se fera au coût de 144 203,55 $. C'est Consultants S.M. qui a remporté l'appel d'offres, alors qu'il y a eu un total de cinq soumissionnaires.
D'autres rues se feront également faire une beauté prochainement.
Les rues Shaw, des Plaines et Gévry, ainsi que l'avenue du Parc seront pavées, pour un total de 246 031,32 $.
Le montant est prélevé à même le budget des opérations de la Ville de Waterloo.
C'est l'entreprise Eurovia qui se chargera des travaux, elle qui a été le plus bas soumissionnaire, sur un total de trois.
Le camion du directeur des services incendie mis aux normes
Le directeur des services incendie verra les équipements de son camion mis aux normes prochainement.
« Il est important que je donne les outils nécessaires à mon directeur pour qu'il puisse bien faire son travail », fait valoir le maire Pascal Russell.
Une radio plus performante « qui captera un meilleur signal en cas d'intervention en forêt dense » sera notamment ajoutée.
Le camion sera également mieux aménagé pour répondre aux besoins du directeur des services incendie et lui permettre de transporter son habit de combat d'incendie.
Baisse du coût des services de la SQ
Il en coûtera 363 824 $ aux résidants de Waterloo pour payer les services de la Sûreté du Québec sur leur territoire.
« Notons qu'il s'agit d'une baisse de 12 033 $ par rapport à l'an passé », souligne le maire Pascal Russell.
Du même coup, la Ville a appuyé une entente de 732,80 $ - pour 2017 à 2019 - avec la Croix-Rouge afin de venir en aide aux sinistrés en cas de tragédie.