La recette de pâté chinois végétarien de Monroe Baldo-Michel a été choisie pour le concours Défi des p’tits chefs.

Une petite chef de Frelighsburg primée

Une jeune fille de Frelighsburg et sa famille ont été reçues dimanche à un gala dans le cadre du concours le Défi des p’tits chefs, organisé par les Repaires jeunesse du Canada. La recette de pâté chinois végé-tarien de Monroe Baldo-Michel, 8 ans, a été l’une des 26 choisies à travers plusieurs centaines expédiées- de partout au pays.

Monroe était très excitée, vendredi, à l’idée de prendre la route pour Ottawa, où les gagnants du concours national avaient rendez-vous pour un souper samedi et un gala au Château Laurier, dimanche en journée. 

« J’ai très hâte parce que, quand j’étais petite, je voulais beaucoup être dans un concours », a-t-elle confié en entrevue téléphonique quelques heures avant son départ.

C’est sa mère, Teprine Baldo, qui lui a proposé de tenter sa chance. La fillette a d’abord pensé cuisiner un macaroni, « mais après j’ai trouvé que c’était pas très bon pour la santé, explique-t-elle. j’ai choisi de faire quelque chose qui est un peu léger et qu’on va très bien manger. Et c’est bon pour la santé ! »

De son propre aveu, Monroe adore les patates pilées. Et les lentilles, qu’elle utilise comme source de protéines, comptent parmi ses aliments préférés. 

« C’est un souper qu’on mange souvent à la maison et les enfants aiment beaucoup, explique Mme Baldo, qui est aussi mère d’un garçon de sept ans. On a démontré que le pâté chinois était très versatile et on a montré que ce n’était pas trop cher de le faire bio. »

Aux lentilles et aux patates s’ajoutent épices, oignons et légumes surgelés. L’idée était de suggérer une recette que les enfants peuvent reproduire facilement-, ajoute-t-elle. 

1 livre, 26 recettes

Monroe a donc réalisé le plat dans la cuisine familiale, des photos des assiettes ont été prises et un texte a été composé pour accompagner la candidature. 

La fillette avait déjà l’habitude d’aider à la préparation des repas. Elle a donc eu de la facilité. Les deux métiers qui l’attirent le plus sont ceux de cuisinière et de vétérinaire.

« En moyenne, il y a deux gagnants par province et territoire pour 26 gagnants de partout au Canada- », précise Béatrice Savoie-Frenette, responsable des communications des Repaires jeunesse.

Elle promettait un gros gala avec des dignitaires, comme la ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, qui a remis un prix aux enfants gagnants.

Un livre regroupant toutes les recettes retenues sera lancé plus tard cet automne.

Plus qu’un concours

Le Défi des p’tits chefs n’est pas qu’un concours ouvert à tous les enfants. C’est aussi une initiative nationale qui permet aux jeunes de 7 à 12 ans des Repaires jeunesse — aussi connus sous le nom de Boys and Girls Club en anglais — d’apprendre à cuisiner, les encourage à faire des choix alimentaires sains, favorise le maintien de saines habitudes de vie et outille parents et familles pour planifier, préparer et cuisiner des repas et des collations santé.

Le programme pilote a été lancé cette année dans 10 Repaires jeunesse. Plus de 60 autres y adhéreront au cours des cinq prochaines années.