Seize pompiers de la région participeront à une compétition extrême pendant laquelle ils devront relever plusieurs défis, ce samedi, à Saint-Valérien-de-Milton.

Une compétition extrême de pompiers

Des flammes. Des explosions. Des victimes à secourir. Voilà un aperçu de la compétition extrême à laquelle 16 pompiers de la région participeront samedi à Saint-­Valérien-de-Milton. Les spécialistes en effets spéciaux, les Blood Brothers, se chargeront d’en mettre plein la vue à l’occasion de ce qui sera la toute première compétition du genre au Canada.

« Ça va être mémorable ! », affirme Mike Parenteau-Leblanc, qui chapeaute l’organisation de cette première compétition extrême de pompiers qui se déroulera au terrain des loisirs de Saint-Valérien-de-Milton.  

Huit équipes composées de deux pompiers participeront à plusieurs épreuves dans un parcours qui pourrait être réalisé en plus de 20 minutes. « Ça comprend tout ce qu’un pompier peut voir sur une intervention », décrit M. Parenteau-Leblanc. Portes à défoncer, flammes à éteindre et désincarcération d’un véhicule seront au nombre des obstacles auxquels les pompiers devront s’attaquer. 

Des pompiers d’Acton Vale, Granby, Roxton Pond, St-Liboire, St-Dominique, Durham-Sud et St-Simon ont accepté de relever le défi qualifié « d’intense » physiquement. Non seulement les sapeurs doivent relever des épreuves physiques, mais ils devront le faire avec leur habit de combat et leur appareil respiratoire sur le dos. 

Histoire de rendre l’expérience encore plus réaliste, les Blood Brothers seront de la partie. Ce duo de spécialistes en effets spéciaux pour des films, des séries télé et des événements est d’ailleurs installé à Saint-Valérien-de-Milton. « Les Blood Brothers nous ont proposé de faire un événement avec eux. On est partie d’une compétition standard et les Blood Brothers sont arrivés dans le décor. On a explosé dans notre démarche ! », décrit M. Parenteau-Leblanc. 

Les recherches menées par les organisateurs leur permettent d’affirmer que leur compétition sera la première du genre au Canada. « On n’a rien trouvé qui est comparable », affirme le pompier qui associe l’événement à un spectacle.

La compétition coïncide avec la semaine de prévention des incendies. Les pompiers offriront des simulations et des présentations entre chaque départ d’épreuve, notamment la démonstration de l’utilisation d’un défibrillateur cardiaque et la reproduction d’un feu de cuisson. 

Avis aux intéressés. Le premier départ des compétitions sera donné à 10 h. Le coût est de 5 $ pour les personnes âgées de 16 ans et plus.