Des notifications concernant le stationnement dans la rue de nuit à Bromont seront disponibles sous peu par l’entremise de l’application B-CITI.

Une appli pour le stationnement de nuit à Bromont

La municipalité de Bromont vient de faire un pas de plus en tant que « ville intelligente ». Au cours des jours à venir, les citoyens pourront savoir, par l’entremise de l’application B-CITI, s’ils peuvent garer leur voiture dans la rue durant la nuit sans craindre de recevoir une contravention.

« Depuis des années que les gens réclamaient, avec raison, de pouvoir stationner leur voiture dans la rue la nuit durant l’hiver. Il y a des outils technologiques à notre disposition et on les a utilisés pour arriver avec une solution gagnante pour tout le monde. [...] Tant que ça rend Bromont plus active, verte et intelligente, on va de l’avant », a indiqué en riant le maire de Bromont, Louis Villeneuve, faisant le parallèle avec le thème de sa récente campagne électorale.

En effet, un avis de motion modifiant le règlement sur le stationnement a été présenté lundi par les élus lors de la séance du conseil. Ainsi, « le stationnement d’un véhicule routier en bordure d’une voie publique est autorisé du 15 novembre au 15 mars de 2 h à 7 h », à moins d’avis contraire. L’interdiction est donc maintenue « lorsque des travaux de déneigement ou de déglaçage ont été décrétés par le directeur des travaux publics ou le contremaître des travaux publics. Cette prohibition ne s’applique toutefois pas à un véhicule d’intervention du personnel de garde d’Hydro-Québec et de Gaz Métro », stipule le règlement amendé, qui doit entrer en vigueur le 18 décembre.

De son côté, la Ville rendra sa décision concernant le stationnement de nuit sur l’application B-CITI et sur le site Internet de la municipalité. La notification devra être faite « au moins huit heures avant le début des travaux ». Notons que cet outil technologique est déjà en fonction dans quelques villes à travers la province, entre autres à Sherbrooke.

Polyvalence

L’entente entre B-CITI et Bromont a été ratifiée en mars. La municipalité a principalement choisi cette option pour sa polyvalence. « B-CITI est une application unique pour toutes les villes participantes. On trouvait que c’était un bel avantage pour les citoyens. Les gens peuvent notamment payer leur stationnement à Sherbrooke et recevoir des notifications pour Bromont », a cité en exemple la responsable des communications de Bromont, Catherine Page.

Il s’agit également d’une façon de simplifier l’accès aux services pour les citoyens, a-t-elle renchéri. « L’idée, c’est de faire le pont avec tous nos fournisseurs pour que l’ensemble des informations soit intégré dans B-CITI et accessible sur un téléphone intelligent ou une plateforme Web. Le citoyen entre donc une seule fois ses informations pour créer un profil. »

D’ailleurs, la Ville planche sur plusieurs déclinaisons de ce service. Selon Catherine Page, l’inscription au service des loisirs avec un code QR (Quick Response) permettant d’identifier les citoyens est dans les cartons pour 2018. Pour de plus amples renseignements, consultez le site b-citi.com.