L'incendie chez Canards du Lac Brome a débuté vers 3 h 45. Il s'est attaqué aux bureaux administratifs, à l'abattoir et à la section boutique. On parlerait de centaines de milliers de dollars de dommage.

Troisième incendie en moins d'un an pour Canards du Lac Brome

La malchance continue de s'abattre sur l'entreprise Canards du Lac Brome. Un troisième incendie en moins d'un an s'est déclaré dans la nuit de vendredi à samedi, vers 3 h 45, dans les bureaux administratifs, l'abattoir et la section boutique de l'entreprise.
<p>Plus de 100 pompiers ont été nécessaires pour maîtriser l'incendie.</p>
Heureusement, aucun canard n'est mort dans le brasier, qui a été maîtrisé dans les alentours de 11 h samedi. Selon les premières évaluations faites par Canards du Lac Brome, le bâtiment qui abritait l'usine, les bureaux administratifs et la boutique serait toutefois une perte totale. Les dommages s'élèveraient à plusieurs centaines de milliers de dollars.
Vers 3 h 40, une passante aurait alerté les autorités en mentionnant qu'une odeur de brûlé flottait dans l'air, non loin des bâtiments de Canards du Lac Brome, sur le chemin Bondville. À l'arrivée des pompiers, des flammes étaient déjà apparentes dans la structure.
Les pompiers d'une quinzaine de municipalités ont été appelés en renfort, indique le porte-parole du service incendie de Lac-Brome, Lee Patterson. Des pompiers se sont ainsi déplacés d'aussi loin que Richford, au Vermont.
Sutton, Waterloo, Cowansville, Mansonville, Dunham, Bedford, Frelishburgh, Notre-Dame-de-Stanbridge, Stanbridge East, Bromont, Farnham sont les autres villes à être venues prêter main-forte aux sapeurs de Lac-Brome. On a aussi pu compter sur les efforts de l'Unité de Sauvetage de la Haute-Yamaska.
Relocalisation des opérations
Les dirigeants de Canards du Lac Brome veulent mettre en place un plan d'action pour assurer la continuité des opérations, en les relocalisant. Plusieurs discussions sont d'ailleurs déjà en cours, affirment-ils dans un communiqué.
«Pas question de se décourager. Nous allons plutôt concentrer nos énergies sur la continuité des affaires», a déclaré le président et directeur de l'exploitation de Canards du Lac Brome, Claude Trottier.
Un actionnaire de l'entreprise a également offert de l'aide. «L'un de nos actionnaires possède des installations aux États-Unis et nous a rapidement offert son soutien. Nous allons donc y transférer une partie de notre production ainsi que certains de nos employés pour faciliter la transition, d'ici la reprise des opérations à Knowlton et la mise en opération de notre nouvelle usine à Asbestos, prévue pour l'automne. Cette mesure est temporaire et devrait nous permettre de pouvoir rapidement répondre aux besoins de nos clients locaux et internationaux, tout en maintenant la qualité de nos produits.»
L'entreprise collabore avec les autorités et diffusera d'autres communiqués selon l'évolution de la situation. «Pour l'instant, notre priorité est de supporter nos employés et d'assurer la continuité de nos opérations», a ajouté M. Trottier.
Enquête en cours
Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'incendie. La Sûreté du Québec se trouve sur place. Plus de 100 pompiers ont été nécessaires pour l'intervention. Samedi, les experts en incendie de la Sûreté du Québec se trouvaient sur place pour déterminer les causes du brasier.
En mars dernier, l'entreprise avait subi un incendie, où environ 4500 canards avaient péri, à Saint-Camille, faisant environ 500 000$ à 600 000$ de dommages.
Rappelons que le 1er janvier dernier, un feu avait également détruit un bâtiment de production de Canards du Lac Brome, à Racine. Lors de cet incendie, 50 000 canards avaient péri et les pertes en infrastructures avaient été évaluées à au moins 2 M$.