De la matière pétrolière a été découverte mardi lors de travaux sur le rang du Pipeline.

St-Césaire: l'hypothèse du résidu pétrolier est la plus probable

À l'instar du maire de Saint-Césaire, le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte aux changements climatiques adhère à l'hypothèse que la matière pétrolière découverte mardi lors de travaux sur le rang du Pipeline soit un résidu de l'important déversement survenu en novembre 1999.
«C'est l'hypothèse la plus plausible, notamment parce que le pipeline était à l'arrêt au moment des travaux», souligne le porte-parole Daniel Messier.
Qui plus est, les mares de substance ont été découvertes dans le tracé dudit déversement, précise-t-il.
Environ deux conteneurs de terre souillée ont été retirés du site, rendant l'identification de la matière plus difficile.
«Mais tout indique que c'était du pétrole brut», souligne M. Messier.