«Le travail de terrain, c’est important et c’est ce qui a fait ma force», dit le nouveau maire de Roxton Pond, Pierre Fontaine.

Roxton Pond: Pierre Fontaine remporte la mairie

Malgré des rivaux de qualité, la victoire a jailli de façon éclatante pour le conseiller sortant Pierre Fontaine, dimanche, au poste de maire de Roxton Pond.

« On rentre par la porte d’en avant, c’est très positif ! », s’est exclamé l’acériculteur de 61 ans lorsque La Voix de l’Est l’a joint, lundi. Les résultats de l’élection, arrivés tardivement la nuit précédente, ont donné M. Fontaine vainqueur avec 53 % des voix contre 35 % pour sa plus proche adversaire, Chantal Gareau.

Le troisième candidat à la mairie, Luc Bédard, ferme la marche avec 12 %. Un peu plus de 55 % des électeurs­ inscrits ont voté.

« Tous les candidats ont bien travaillé », dit M. Fontaine, mais il estime que sa profonde implication dans la communauté roxtonaise — il est aussi pompier volontaire, choriste et animateur de pastorale­ — a fait la différence. 

« Je suis impliqué dans tout ce qui se passe dans la municipalité. Les gens me connaissent très bien et plus ça allait, plus je me sentais appuyé. Le travail de terrain, c’est important et c’est ce qui a fait ma force. »

Conseiller municipal depuis 10 ans, le nouveau maire se définit comme « un rassembleur » et « un gars d’équipe ». Il se dit aussi « très accessible » puisque sa récolte de l’eau d’érable ne l’occupe que deux mois par année. 

« Il faut avoir le cœur à la bonne place. Ce qu’on veut, c’est avancer. » Il dit déjà connaître les dossiers prioritaires, comme l’approvisionnement en eau potable, la négociation d’une nouvelle entente-loisirs avec Granby et la protection du lac. 

Pierre Fontaine compte aussi s’occuper des routes, aménager un nouveau bassin de récupération des eaux usées et peaufiner l’entente survenue avec la Fondation Roger Talbot pour aménager un accès au lac Roxton ouvert au public. L’idée d’un marché public fait aussi son chemin « pour se donner un apport financier pour nos agriculteurs ». 

Expérience

De son côté, le candidat défait Luc Bédard dit avoir apprécié sa première expérience en politique municipale. « J’ai aimé faire du porte-à-porte, dit-il. Les gens ont des besoins et j’ai travaillé du mieux que je pouvais. »

Son manque d’expérience a pu lui nuire, croit-il, même s’il souligne avoir un savoir-faire commercial — il est propriétaire de la boutique Le King du pare-brise et a dirigé un commerce de chevaux — et est impliqué dans les loisirs de Roxton Pond.

« Je suis au courant des problèmes de la municipalité, dit-il sans amertume. Mais les gens ont choisi et c’est la démocratie. » Il n’écarte pas l’idée de se représenter­ à nouveau dans quatre ans.

Chez les conseillers municipaux, les nouveaux venus Christiane­ Choinière­, Serge Bouchard et Philippe­ Brasseur ont chacun obtenu un siège, tandis que les vétérans André Côté, Pascal Lamontagne et Sylvain Hainault ont conservé leur place. 

L’agricultrice et femme d’affaires Chantal Gareau n’a pas rappelé La Voix de l’Est, lundi.