La députée néo-démocrate de Saint-Hyacinthe-Bagot, Brigitte Sansoucy.

Responsabilités accrues pour Brigitte Sansoucy

Le jour même de son assermentation au Parlement d'Ottawa, jeudi dernier, la députée de Saint-Hyacinthe-Bagot, Brigitte Sansoucy, s'est vue confier de nouvelles responsabilités. Le Nouveau Parti démocratique a nommé Mme Sansoucy comme porte-parole responsable des familles, des enfants et du développement social. Elle assumera également la fonction de porte-parole adjointe en matière de santé.
«C'est un honneur de servir comme porte-parole en matière de familles, enfants et développement social au sein du cabinet fantôme du NPD. Notre équipe unie et expérimentée formera une opposition progressiste qui travaillera au nom des Canadiens. Les libéraux ont pris beaucoup d'engagements. Le NPD va s'assurer qu'ils tiennent parole», a mentionné Brigitte Sansoucy dans un communiqué publié par le parti.
Mme Sancoucy était accompagnée de sa famille et de militants au moment de son assermentation.
«Je voulais que cette cérémonie protocolaire soit inoubliable pour moi et mes proches. Nous avons eu la chance de vivre ensemble un moment unique qui restera longtemps gravé dans notre mémoire», a raconté celle qui oeuvrait notamment comme conseillère à la Ville de Saint-Hyacinthe depuis 2009.
Courte victoire
Rappelons qu'à l'occasion du dernier scrutin fédéral, la lutte a été particulièrement relevée dans la circonscription de Saint-Hyacinthe-Bagot. Les résultats finaux ont finalement été annoncés dans la nuit du 19 au 20 octobre.
 Le libéral René Vincelette, qui menait en cours de soirée, a finalement dû s'avouer vaincu par un peu moins de 600 votes.
Avec 28,7% des suffrages, Brigitte Sansoucy a devancé M. Vincelette (27,6%), le bloquiste Michel Filion (24,3%), le conservateur Réjean Léveillé (16,7%), Lise Durand (2,3%), du Parti vert du Canada, et le candidat indépendant Ugo Ménard (0,5%).