Avec ce don de 10 000$ à la campagne du Parc des sommets, le propriétaire de la succursale Brunet de Bromont, Simon Campagna, veut inciter d'autres commerçants ainsi que la population à se joindre au mouvement.

Parc des sommets de Bromont : Simon Campagna remet 10 000 $

« L'électrochoc » que voulait déclencher l'homme d'affaires Robert Désourdy en remettant 10 000 $ à la campagne du Parc des sommets il y a près d'un mois porte ses fruits. Simon Campagna, propriétaire de la pharmacie Brunet de Bromont, a suivi ses traces en faisant un don similaire.
Adepte de plein air et conscient de l'importance de favoriser le développement durable en société, Simon Campagna n'a pas hésité à contribuer à son tour à hauteur de 10 000 $ au projet de longue haleine, par le biais de son entreprise. « Le projet de parc est très important pour la population de Bromont, mais aussi bien au-delà de la région. En plus, la cause est en cohérence avec nos valeurs et la mission de notre entreprise, qui est de favoriser la santé. »
Prêchant par l'exemple auprès des commerçants et de la population de la région, le propriétaire du restaurant St-Hubert de Bromont a annoncé le 6 février qu'il offrait 10 000 $ à la campagne de financement pour la création du parc protégé dans le massif du mont Brome. M. Campagna concède avoir pris modèle sur le geste de M. Désourdy. « Je veux saisir l'opportunité d'inspirer à mon tour les gens d'affaires et la population à faire un don. Comme commerçant, je suis constamment sollicité pour soutenir différents projets. Mais ici, on a une initiative qui résulterait en quelque chose de concret, de permanent qui servira aux générations futures. [...] La somme à amasser est grande, ce n'est pas le temps de baisser les bras. »
Rappelons qu'après avoir fait du surplace durant des mois, le projet de parc a progressé après la conclusion d'une entente, en novembre, entre Conservation de la nature Canada (CNC) et Bromont- Immobilier, dont Charles Désourdy est le président. Celle-ci prévoit que 7,25 M $ devront être versés au promoteur pour acquérir le flanc sud du mont Brome, soit les monts Spruce et Bernard de même que le secteur du Val 8. À cela s'ajoute une série de sentiers. La date butoir pour réunir la somme est le 1er février 2018. Si le montant de 7,25 millions $ est amassé avant cette date, l'intégralité du territoire sera convertie en parc, mettant ainsi un terme à tout projet de développement immobilier. De son côté, Bromont s'est engagée à contribuer à hauteur de 2,75 M $ pour la réalisation du parc protégé.
La campagne de financement chapeautée par Protégeons Bromont et CNC doit être lancée auprès du grand public sous peu. Tous les fonds amassés sont placés en fiducie. Entre-temps, il est possible de faire des dons en ligne à l'adresse www.conservationdelanature.ca/bromont-dons.