Patrick Melchior l’a emporté avec 59 % des voix contre le maire sortant de Farnham, Josef Hüsler.

Melchior détrône Hüsler

« Oui, je suis élu ! J’en ai des frissons ! » Au téléphone avec un ami, Patrick Melchior avait peine à contenir sa joie, dimanche soir, alors qu’il réalisait qu’il avait ravi la mairie de Farnham à l’homme qui occupait le poste depuis 17 ans, Josef Hüsler.

Le directeur de la Maison des jeunes de Bedford, âgé de 40 ans, a obtenu 59 % des voix à l’élection municipale contre 41 % pour le maire sortant, âgé de 71 ans.

« Je suis content que les résultats soient à la hauteur du travail que j’ai fait, a déclaré le nouveau maire en mêlée de presse. J’ai travaillé deux fois plus fort pour montrer aux gens qui j’étais. Je salue M. Hüsler pour ses nombreuses années à l’hôtel de ville et je souhaite qu’il soit avec moi dans la transition. »

« On oublie vite »

Après l’annonce des résultats, le maire défait a livré un discours plutôt vindicatif. « On veut de la jeunesse, mais on oublie vite », a dit M. Hüsler aux quelque 150 personnes réunies dans la salle du conseil de ville pour entendre les résultats en direct.

« C’est pas parce qu’on est capitaine que ça va bien aller. Nos employés, nos cadres vont avoir de la job, c’est pas ça qui va manquer. » Il a poursuivi en disant que « oui, ça prend du changement, mais c’est aussi aux citoyens de changer », notamment « en amenant des projets à l’hôtel de ville ». « La Ville a besoin de citoyens qui vont s’impliquer. »

M. Hüsler a aussi profité de l’occasion pour dénoncer le « salissage » sur les réseaux sociaux. « Des gens ont été à côté de la track pour avoir une job », a-t-il déclaré sans donner de noms. Il a terminé en disant qu’il se sentait privilégié d’avoir été si longtemps à la tête de Farnham.

« J’ai pris des initiatives et j’en suis fier. »

Expérience

Plus tôt dans la soirée, M. Melchior- indiquait qu’à son avis la rencontre des candidats devant public, le 26 octobre, lui avait été favorable. Il dit avoir aussi fait beaucoup de porte-à-porte. « J’ai toujours travaillé fort pour atteindre mes objectifs. J’ai cogné à environ 2000 portes. »

Il compte quitter progressivement son poste de directeur de la Maison des jeunes de Bedford au cours de la prochaine année. « Je veux me donner entièrement à mon poste de maire », dit-il.

M. Hüsler était maire de Farnham depuis 17 ans, après avoir été à la tête de l’ancienne municipalité de Rainville pendant sept ans. S’il avait remporté l’élection à nouveau, ç’aurait été son sixième mandat consécutif à la mairie de Farnham.

De son côté, Patrick Melchior s’était présenté sans succès à l’élection provinciale de 2012 dans Brome-Missisquoi, sous la bannière d’Option nationale, et à l’élection fédérale de 2015, cette fois-ci pour le Bloc québécois. Il habite Farnham depuis 2008.

Chez les conseillers municipaux, hormis ceux qui ont été élus par acclamation, Nathalie Depeault, Daniel Campbell, Sylvie Ouellette et Jean-Yves Boulianne l’ont chacun emporté dans leurs districts respectifs.