Martin Thibert portera les couleurs du Parti libéral du Québec aux prochaines élections provinciales dans Iberville.

Martin­ Thibert investi candidat libéral dans Iberville

À un peu moins d’un an des élections provinciales, le maire de Saint-Sébastien, Martin­ Thibert, a été investi candidat libéral dans la circonscription d’Iberville, dimanche avant-midi.

M. Thibert est ce maire qui s’est battu pour que des parents puissent donner de leur temps pour repeinturer l’école du village. En avril, l’histoire avait fait les manchettes lorsqu’une inspectrice avait interrompu les travaux bénévoles parce qu’il était illégal au Québec de peindre une école sans être rémunéré. Depuis, les règles ont été assouplies.

Réélu maire de Saint-Sébastien­ au début du mois et nouveau candidat pour les libéraux dans Iberville, il souhaite que ses convictions teintent sa vie politique. 

« Ça semble idéaliste de s’impliquer en politique et vouloir changer le monde, mais si je pouvais ne serait-ce qu’assainir le milieu politique, mon but serait atteint, a-t-il mentionné. Je vis peut-être dans un monde de licornes — ça, c’est ma femme Édith qui dit ça —, mais je l’aime bien, ce monde-là. Lorsqu’on me dit que le mot impossible existe, ça me fouette et je redouble d’ardeur pour prouver que tout est possible. »

Son tempérament fougueux et son talent lui ont valu d’être comparé au joueur de hockey vedette P.K. Subban parce qu’il est rapide, indépendant, mais aussi parce qu’il a son caractère, a lancé Laurent Linch, président de l’association libérale du comté. 

« J’ai ma personnalité, mon franc-parler, a souligné M. Thibert­ en entrevue, affirmant en avoir averti le premier ministre il y a deux ans. Deux ans plus tard, je suis candidat. Je n’ai pas l’intention­ de changer. »

Le père de six enfants est même assez indépendant pour avoir assisté à l’investiture caquiste d’un ami, Stéphane Laroche, dans la circonscription de Saint-Jean.

L’investiture de M. Thibert s’est déroulée en présence de plusieurs élus de la région, dont le ministre Robert Poëti (sur la photo).

L’investiture de M. Thibert s’est déroulée en présence de plusieurs élus de la région, dont le ministre Robert Poëti et le député Stéphane­ Billette, et d’une centaine de militants­ et sympathisants.

En plus d’être maire depuis quatre ans, Martin Thibert est administrateur à la Fédération québécoise des municipalités et copropriétaire d’une PME.