L'entrepreneur Ron Basal louait ses maisons par l'entremise du site Airbnb.

Location de résidences à la promenade du Lac : Cowansville obtient gain de cause

La Cour supérieure vient de donner raison à la Ville de Cowansville concernant la location, pour de courts séjours, de trois maisons de la promenade du Lac, ce que le règlement de zonage interdit. Le tribunal ordonne donc à l'entrepreneur montréalais Ron Basal de cesser la location de ses maisons à titre de résidences de tourisme.
En septembre dernier, des voisins s'étaient plaints du bruit et du va-et-vient incessant d'inconnus qui louaient le temps d'un week-end l'une des trois adresses appartenant à M. Basal pour y faire la fête.
L'entrepreneur louait ses maisons par l'entremise du site Airbnb. Un week-end, selon des voisins, des jeunes avaient nargué des chiens et fait des doigts d'honneur à des Cowansvillois, en plus de fumer de la marijuana. L'ambulance et les policiers s'étaient présentés sur place. Une situation qui avait poussé à bout la patience des résidents. 
Mise au fait de la situation, la Ville a vérifié son règlement de zonage, qui ne permettait pas selon elle la location de résidences de tourisme dans ce secteur. C'est ce que vient de confirmer la juge Line Samoisette. 
La magistrate a ordonné à l'entreprise à numéro de M. Basal de cesser cette pratique. Également, le tribunal a ordonné à l'entreprise « de cesser de faire la promotion de la location de ses immeubles de façon contraire à ce que lui permet le règlement de zonage que ce soit par Internet, par la voie des journaux magazines ou toute autre manière. »
La municipalité précise que les maisons pourront être louées pour des périodes de plus d'un mois seulement.