L'enquête sur la mort d'un homme découvert dans un duplex incendié progresse.

L'incendie mortel à Saint-Pie serait un accident

L'enquête policière sur la mort d'un homme qui a péri dans l'incendie de son appartement à Saint-Pie en janvier progresse. Tout porte à croire qu'il s'agirait d'un accident.
Michaël Pellerin, 31 ans, avait été découvert dans son logement d'un duplex du Grand Rang St-François pendant que les pompiers combattaient un incendie dans une chambre à coucher, le soir du 6 janvier.
L'investigation a été transférée à la Sûreté du Québec. Des experts en scène d'incendie et du service de l'identité judiciaire avaient fouillé les décombres à la recherche d'indices leur permettant d'établir la cause du sinistre mortel.
Les policiers n'ont découvert aucun élément criminel, a fait savoir la sergente Joyce Kemp, porte-parole de la SQ en Montérégie. Rien ne laisse croire non plus qu'il pourrait s'agir d'un geste volontaire. La thèse de l'accident est privilégiée à l'heure actuelle.
Les policiers sont en attente des analyses toxicologiques ainsi que du rapport du coroner. Les résultats permettront eux enquêteurs de boucler leur investigation.