La tournée entrepreneuriale des régions de François Legault l’a amené à visiter les installations de Lassonde à Rougemont, jeudi.

Le développement économique, la priorité de la CAQ

La tournée entrepreneuriale des régions de François Legault l’a amené à visiter jeudi les installations de Lassonde. Il a profité de son passage chez le géant du jus de fruits pour plaider pour un plus grand soutien aux entreprises québécoises.

M. Legault ne s’en cache pas: il fera du développement économique sa priorité au cours de la prochaine campagne électorale.

L’équation est simple. La création de richesse permet d’augmenter les revenus de l’État québécois et, conséquemment, de diminuer les impôts des contribuables. 

« Ce n’est pas la quantité, mais la qualité des emplois qui compte, souligne-t-il. On a besoin de plus d’emplois à 20$ de l’heure ou plus. C’est ça la priorité de la CAQ: avoir des emplois mieux payés dans des manufactures comme Lassonde. »

Garder les sièges sociaux

Il ne faudrait d’ailleurs pas qu’un tel fleuron passe sous le joug d’intérêts étrangers, prévient le chef de parti. « Ce sont des emplois payants qu’on veut garder ici, sans oublier tous les fournisseurs et les consultants qui dépendent des sièges sociaux. »

Pour ce faire, il faut demeurer compétitifs, martèle M. Legault. Limiter la taxation sur la consommation d’eau et offrir les meilleurs tarifs en électricité font partie des solutions préconisées par le chef de la CAQ.

« Si j’étais premier ministre, la première chose que je me demanderais, c’est comment je pourrais aider les entreprises », dit-il.

À cet effet, M. Legault a salué au passage l’initiative du Mouvement Desjardins, qui a créé un fonds pour soutenir la croissance des PME au Québec (voir autre texte). Ce fonds pourrait atteindre 500 millions de dollars d’ici cinq ans.

« C’est un bon pas dans la bonne direction, reconnaît-il. Mais c’est beaucoup et peu en même temps, quand on sait que certaines entreprises qu’on veut aider valent des milliards. »

L’implication financière d’Investissement Québec et de la Caisse de dépôt et placement du Québec peut aussi permettre de maintenir les sièges sociaux en achetant des parts des entreprises. « Il faut avoir une économie de propriétaires, note-t-il. C’est comme ça qu’on améliore la richesse des Québécois. »