L’extinction complète du feu qui a éclaté mardi au mont Yamaska devrait se terminer jeudi.

Feu au mont Yamaska: l’extinction bientôt complétée

Une dizaine de pompiers de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) seront à nouveau à l’œuvre, jeudi, pour compléter l’extinction des foyers secondaires de l’incendie dans le mont Yamaska, à Saint-Paul-d’Abbotsford.

L’incendie a a éclaté mardi matin dans le secteur nord-centre de la montagne. Un avion-citerne a été mis à contribution ce jour-là pour freiner la progression du brasier, explique Étienne Boily, agent de protection à Duchesnay pour la SOPFEU.

La pluie a aussi donné un coup de pouce aux sapeurs, si bien que le feu était maîtrisé mercredi matin à 9h30. La brigade des pompiers spécialisés a poursuivi l’extinction mercredi, et devrait terminer le travail jeudi.

 «À cette étape-ci, on n’a plus besoin de l’avion-citerne. Le travail se fait au sol avec les pompiers forestiers», précise M. Boily. 

Un hélicoptère a également été mis à contribution pour aiguiller les sapeurs. Le feu ravageait notamment des souches d’arbres et des feuilles. La particularité des incendies qui surviennent à ce temps-ci de l’année et au printemps, explique Étienne Boily, c’est qu’ils sont en surface. Résultat: ils se propagent rapidement. En contrepartie, il faut peu d’eau pour parvenir à les éteindre. 

La cause de l’incendie n’est pas encore connue, mais elle est d’origine humaine, indique l’agent de protection. 

Il s’agit du deuxième, voire du troisième sinistre d’une telle ampleur à survenir dans le mont Yamaska depuis une trentaine d’années, avance Steve Poulin, directeur du Service des incendies de Saint-Paul-d’Abbotsford.