Du 1er janvier au 31 octobre 2015 seulement, 193 dossiers pour conduite avec les capacités affaiblies par la drogue ont été ouverts par la SQ.

Deux jeunes conductrices arrêtées

Malgré la multiplication des campagnes de prévention et des interventions policières pour contrer l'usage de la drogue et de l'alcool au volant, certains conducteurs ne comprennent toujours pas le message. Deux jeunes conductrices ont été arrêtées à Cowansville, l'une intoxiquée par l'alcool, alors que l'autre venait de fumer du cannabis.
Une conductrice de 24 ans a littéralement arraché un panneau d'arrêt obligatoire à l'intersection des rues James et Dieppe à Cowansville, peu après minuit, dans la nuit de jeudi à vendredi. Les policiers dépêchés sur place la soupçonnaient d'avoir pris le volant en état d'ébriété. Leurs doutes étaient fondés. Le taux d'alcoolémie de la Suttonnaise était supérieur au double de la limite permise.
En plus des accusations de conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool qui seront déposées contre elle, la jeune femme sera inculpée de possession de cannabis, celle-ci ayant été constatée lors de la fouille de sa voiture.
Durant la même nuit, les patrouilleurs ont intercepté une conductrice de 25 ans à l'intersection des chemins Church et Mackinnon. La Cowansvilloise venait tout juste de fumer de la marijuana dans son véhicule. Elle a dû se soumettre aux épreuves de coordination de mouvements, ce qui a confirmé qu'elle n'était pas en état de prendre le volant. La jeune femme devra donc répondre de ses actes au tribunal.
Les policiers rappellent que dans le cadre de l'opération VACCIN (Vérification accrue de la capacité de conduite - Intervention nationale), les interventions policières sont intensifiées, depuis le 26 novembre, pour contrer la conduite sous l'effet de la drogue et de l'alcool.
Les interventions ciblent autant la conduite avec la capacité affaiblie par l'alcool que par les drogues. Près de 800 arrestations concernant la drogue au volant ont été réalisées par la Sûreté du Québec de 2011 à 2014. Du 1er janvier au 31 octobre2015 seulement, 193 dossiers pour conduite avec les capacités affaiblies par la drogue ont été ouverts par la SQ.