Le député de Granby, François Bonnardel pourrait déposer la pétition pour la sauvegarde du CHSLD Horace-Boivin.

CHSLD Horace-Boivin: Bonnardel rencontrera le comité de sauvegarde

Le député de Granby, François Bonnardel, rencontrera lundi les membres du comité qui milite pour le maintien du CHSLD Horace-Boivin de Waterloo, ont confirmé les deux parties à La Voix de l’Est.

« Je veux dire au groupe que je suis prêt à les aider. Il faut trouver une piste de solution, que ce soit en gardant le CHSLD Horace-Boivin ouvert ou en optant pour [un autre] projet. On va discuter de tout ça », a dit le leader parlementaire de la Coalition avenir Québec. 

Rappelons que le dossier est lié au projet de CHSLD à Granby­. La construction du centre d’héber­gement de 198 lits, d’ici 2019, entraînerait la fermeture du CHSLD­ Horace-Boivin (qui compte 41 lits), jugé trop vétuste pour une mise à niveau.

Une pétition de près de 5000 signataires avait été remise le 19 septembre par le maire sortant de Waterloo au ministre de la Santé, Gaétan Barrette. Pascal Russell était accompagné pour l’occasion de Marcel Brien et d’Alain Lafond, respectivement résident et préposé aux bénéficiaires au centre d’hébergement, ainsi que d’Annie Gaudreau, initiatrice­ de la pétition. 

Le comité est formé des membres de ce groupe auquel s’ajoute le successeur de M. Russell à la mairie, Jean-Marie Lachapelle. Notons qu’en l’absence à l’Assemblée nationale du député de Brome-Missisquoi­, Pierre Paradis, le groupe cherche un député pour y déposer officiellement­ la pétition.

La Voix de l’Est avait appris que le ministre de la Famille et député responsable de l’Estrie, Luc Fortin a été interpellé en ce sens. Or, son attachée politique, Anne Simard, a indiqué qu’il ne donnera pas suite à cette demande. « Un ministre ne peut pas déposer de pétition. Ça fait partie de la loi, a-t-elle mentionné vendredi lors d’un entretien téléphonique. Alors, il faut que ce soit un député. Il y a aussi un enjeu de territoire. [...] Waterloo fait partie des Cantons-de-l’Est, mais pas de l’Estrie. »

Outre MM. Bonnardel et Fortin­, deux autres députés auraient été approchés dans le dossier au cours des derniers jours. Selon nos informations, aucun d’entre eux ne s’était manifesté auprès du comité en date de vendredi.

Le ministre de la Santé doit trancher au sujet de l’avenir du centre d’hébergement d’ici la fin décembre.