«Toutes les campagnes se font un peu plus tard que d'habitude, le contexte économique est aussi très difficile, ça fait qu'on a un peu de retard sur la campagne», explique le directeur de Centraide Richelieu-Yamaska, Daniel Laplante.

Centraide a besoin d'aide

Ayant à peine atteint 85 % de l'objectif de sa 60e campagne de financement, Centraide Richelieu-Yamaska souhaite provoquer un regain de générosité avant le 31 décembre.
L'objectif est de 1 980 785 $ pour la présente campagne, qui se termine avec la fin de l'année.
«Toutes les campagnes se font un peu plus tard que d'habitude, le contexte économique est aussi très difficile, ça fait qu'on a un peu de retard sur la campagne, explique le directeur de Centraide Richelieu-Yamaska, Daniel Laplante. On a vu ça dans le passé. Tout le monde s'y met et commence à faire des dons par Internet parce que c'est ce qui est le plus rapide. Il n'est pas trop tard. Disons que c'est un gros effort, mais ce n'est pas impossible.»
Le contexte économique est le principal coupable, selon lui. Mais il plaide qu'il faut continuer à donner pour les causes locales.
Il souligne que Centraide Richelieu-Yamaska, qui dessert sept MRC, a remis environ 550 000 $ à 30 organismes des MRC de la Haute-Yamaska, de Brome-Missisquoi et d'Acton. Centraide Richelieu-Yamaska continue d'amasser des fonds jusqu'au 31 décembre via son site Internet, mais aussi par téléphone, au 450-773-6679.