Les élus de Saint-Césaire se pencheront sous peu sur la possibilité de rendre gratuit l’abonnement à la bibliothèque municipale.

Bibliothèque de St-Césaire: la gratuité à l’étude

Les élus de Saint-Césaire se pencheront sous peu sur la possibilité de rendre gratuit l’abonnement à la bibliothèque­ municipale.

Plus tôt cette semaine, le quotidien Le Soleil rappelait que les bibliothèques publiques qui n’offriraient pas la gratuité à leurs membres d’ici le 1er janvier prochain risquaient de perdre leur subvention versée par Québec afin de les aider à garnir leurs collections. Elles avaient été averties en 2015.

Sur les 173 bibliothèques publiques du Québec, seulement quatre municipalités n’avaient pas encore fait le saut vers la gratuité ou annoncé leur intention de se conformer à la directive du gouvernement provincial. Il s’agit de Rigaud, Sainte-Anne-des-Monts, Windsor et Saint-Césaire, où on admet que le sujet était passé sous le radar, derrière d’autres priorités.

« Effectivement, nous chargeons encore un montant pour la carte de membre », a admis Guy Benjamin­ lorsque La Voix de l’Est lui a demandé où se situait la municipalité dans le processus. 

Le conseil devrait étudier une proposition dans l’optique d’abolir les frais d’inscription à sa séance de travail budgétaire de décembre, a indiqué la directrice générale Isabelle François. « Le sujet n’avait pas été abordé de front par le conseil », reconnaît-elle. 

Une décision pourrait être prise par la suite par les élus. « Ce n’est pas exorbitant comme montant », a indiqué M. Benjamin, faisant référence aux revenus tirés des abonnements des usagers de la bibliothèque.

Les revenus provenant des abonnements avaient rapporté 4675 $ dans les coffres de la municipalité en 2016, alors que la subvention du ministère de la Culture et des Communications, pour aider à l’achat de documents pour la bibliothèque municipale, se chiffrait à 6700 $ pour la même période, nous a-t-on indiqué. 

Il en coûte actuellement de 10 $ à 30 $, selon qu’il s’agisse d’un abonnement jeunesse, adulte, âge d’or ou familial, pour obtenir la carte de membre de la bibliothèque municipale qui permet d’emprunter des documents. Les résidents de Sainte-Angèle-de-Monnoir bénéficiaient aussi du tarif offert aux citoyens de Saint-Césaire.