Embardée fatale à Saint-Césaire

Un Gardangeois de 28 ans a perdu la vie dans une violente sortie de route, lundi soir à Saint-Césaire. Les policiers chargés de l’enquête privilégient la thèse de la vitesse pour expliquer l’embardée fatale.

La sortie de route est survenue dans une courbe du rang Haut-de-la-Rivière Sud, vers 23 h. La voiture de la victime a quitté la route pour finir sa course contre un poteau. « En raison de la façon dont le véhicule était placé, on n’a pas eu le choix d’utiliser les pinces de désincarcération », explique Étienne Chassée, directeur du Service des incendies de Saint-Césaire. 

L’accès au véhicule, qui a plongé dans un profond fossé, était difficile. Après l’avoir stabilisé, les pompiers ont pu se mettre au travail et libérer le conducteur. Il a aussitôt été pris en charge par les paramédics. 

Le décès de Jonathan Bazinet a ensuite été constaté à l’hôpital, l’homme ayant succombé à ses blessures. 

Un enquêteur en scène d’accident de la Sûreté du Québec s’est rendu sur les lieux de la tragédie. La première hypothèse avancée par les policiers pour expliquer la perte de contrôle est la vitesse, indique la sergente Ingrid Asselin, porte-parole de la SQ en Montérégie.