L'embardée qui a coûté à la vie à Nicolas Roy, dans la soirée du 30 mai dernier, a été particulièrement violente.

Embardée fatale à Ange-Gardien: vitesse et distraction en cause

La vitesse et la distraction sont en cause dans l'embardée qui a coûté la vie à un jeune Farnhamien, Nicolas Roy, en mai dernier à Ange-Gardien, conclut le coroner chargé de l'investigation. La victime utilisait son cellulaire dans les instants précédant la perte de contrôle.
L'embardée fatale, qui s'est produite au début de la soirée du 30 mai, a été particulièrement violente. Le conducteur âgé de 23 ans roulait sur le rang Saint-Charles lorsque sa voiture s'est retrouvée dans la voie inverse pour ensuite percuter de gros arbres en bordure de la route.
L'impact a été foudroyant, si bien que la carlingue a été projetée de l'autre côté de la rue, note le coroner Paul Dionne dans son rapport récemment rendu public. Le conducteur, qui est mort sur le coup, était incarcéré dans son véhicule à l'arrivée des secouristes. Son décès a été constaté à l'hôpital.
Tous les détails dans notre édition de mardi