Le fuyard a effectué une embardée sur la route 235, près de la rue Principale, à Ange-Gardien. Malgré la violence de la sortie de route, il s'en est tiré avec des blessures mineures.

Embardée à Ange-Gardien : un chauffard fuit les policiers

Un fuyard fera face à la justice après avoir été impliqué dans une embardée au terme d'une poursuite policière qui venait d'être abandonnée, jeudi matin, à Ange-Gardien. Malgré la violence de l'impact, le conducteur s'en est tiré avec des blessures mineures.
L'histoire a débuté à Farnham lorsqu'un patrouilleur de la Sûreté du Québec a intercepté le conducteur d'une Mazda noire à la suite d'une infraction qu'il venait de commettre en vertu du Code de la sécurité routière, vers 10 h 30.
«À un certain moment, le conducteur a décidé de prendre la fuite», explique la sergente Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ en Estrie.
Une poursuite s'est alors enclenchée en direction de la municipalité voisine d'Ange-Gardien. Le fuyard qui roulait à vive allure a réussi à semer les policiers qui l'ont perdu de vue. En poursuivant sa route tout en ratissant le secteur, les patrouilleurs ont localisé la voiture du chauffard qui venait d'être impliquée dans une embardée.
Le Farnhamien de 24 ans a perdu le contrôle de sa voiture à l'intersection de la route 235, près de la rue Principale. Sa voiture a fait quelques tonneaux et fauché quelques arbres avant de terminer sa course à environ 50 mètres en bordure de la chaussée.
Les pompiers de Farnham et d'Ange-Gardien sont intervenus en utilisant les pinces de désincarcération pour extirper le conducteur de sa voiture transformée en tas de ferraille. Malgré la violence de la sortie de route, le fuyard s'en est sorti avec des blessures mineures. Il a été transporté par ambulance à l'hôpital de Granby.
Un expert en reconstitution de scène d'accident de la SQ s'est rendu sur place pour compléter l'enquête policière, jeudi. Le corps policier a fait savoir que le conducteur sera accusé ultérieurement de fuite en vertu du Code criminel.