L’agriculture et la foresterie ont été au coeur d’un débat électoral organisé par la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Montérégie, mardi midi.
L’agriculture et la foresterie ont été au coeur d’un débat électoral organisé par la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Montérégie, mardi midi.

Des candidats croisent le fer sur des enjeux agricoles

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
L’agriculture et la foresterie ont été au coeur d’un débat électoral virtuel organisé par la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Montérégie, mardi midi, au cours duquel quatre candidats régionaux issus de tout autant formations politiques fédérales ont pu faire valoir les différentes prises de position de leur parti. Si sur les objectifs, tous semblaient s’entendre, les opinions ont toutefois divergé sur la manière de les atteindre.