Régions: le PLQ promet un meilleur partage des coûts des services policiers

MONTRÉAL — Dans un deuxième mandat, Philippe Couillard promet d'améliorer le partage des coûts des services policiers pour les municipalités.

Il souhaite également accélérer le développement des nouvelles technologies sur l'ensemble du territoire québécois, et mieux soutenir les régions et sous-régions les plus dévitalisées.

Le chef libéral a fait cette annonce jeudi, au congrès annuel de la Fédération québécoise des municipalités (FQM), un organisme qui représente quelque 1 000 municipalités et MRC.

Un gouvernement libéral dédierait 10 millions $ à terme à l'innovation technologique des régions, via une bonification de 10 pour cent du Fonds d'appui au rayonnement des régions.

Par ailleurs, l'enveloppe dédiée au soutien des territoires confrontés à des difficultés économiques sera doublée, pour atteindre 60 millions $.

La répartition des coûts assumés par les municipalités quant au financement des services de la Sûreté du Québec sera revisée dans le cadre d'un nouveau partenariat avec le monde municipal, a promis Philippe Couillard.

Actuellement, l'ensemble des municipalités assume 53 % de ces coûts et le gouvernement en assume 47 %. La facture des municipalités pour les services de la SQ s'élevait à 304,6 millions $ pour l'année 2017.

«On vous accompagnera durant la transition, en compensant les municipalités qui recevront leurs factures dans les prochaines semaines», a-t-il déclaré.

M. Couillard a indiqué que ses engagements s'inscrivent dans la foulée de la transformation entamée de la relation entre le gouvernement provincial et les municipalités, dorénavant reconnues comme «véritables gouvernements de proximité».

Le Parti libéral prétend être «le gouvernement des régions».