Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault

François Legault nie avoir interdit à Marguerite Blais de participer à un débat

BROMONT — C'est à la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) Marguerite Blais de choisir de participer ou non aux débats dans sa circonscription, assure son chef, François Legault.

M. Legault a nié, lundi lors de son passage à Bromont, avoir interdit à Mme Blais de participer à un débat le 3 septembre.

Le quotidien Le Soleil rapporte que l'attachée politique de Mme Blais, Lyne Richard, a écrit à la candidate samedi pour lui dire de ne pas répondre directement à l'invitation et de garder le silence conformément aux consignes de la CAQ.

À LIRE: La CAQ force Marguerite Blais à renoncer à un débat

Mme Blais a un horaire trop chargé le 3 septembre, a ensuite expliqué Lyne Richard au Soleil. Elle doit se rendre ce jour-là en Montérégie pour participer à une annonce de la CAQ.

Le premier ministre sortant et chef du Parti libéral du Québec (PLQ), Philippe Couillard, a fait ses choux gras de cette affaire, lundi. Il a affirmé que les femmes dans son caucus avaient entière liberté de s'exprimer comme elles le veulent «sur tous les plans, incluant dans les débats».

M. Legault nie avoir interdit à sa candidate de participer au débat. La preuve, c'est qu'elle a déjà accepté de prendre part à deux autres débats, a-t-il dit.