Écrasement d'un ultra-léger à Saint-Jean-Baptiste : le pilote perd la vie

Le pilote d'un ultra-léger motorisé a perdu la vie dans l'écrasement de son appareil, hier matin, à Saint-Jean-Baptiste. Le quinquagénaire, un pilote expérimenté, avait décollé de l'aéroport de Saint-Hyacinthe. Le Bureau de la sécurité des transports enquête pour faire la lumière sur cet accident.
«On a entendu un bourdonnement assez fort. On s'est demandé d'où ça venait. En regardant par la fenêtre de la chambre, j'ai vu une ombre et ma femme a vu l'avion», raconte Mathieu Lapalme, qui habite près du champ où l'appareil s'est écrasé, dans le rang du Cordon.
«Quand l'avion a commencé à descendre, on voyait très bien qu'il y avait une partie de l'aile qui était comme déchirée. Il s'est mis à tournoyer et il a touché au sol. On a été chanceux qu'il puisse clairer notre habitation», ajoute-t-il.
Militaire de formation, M. Lapalme s'est muni du matériel de premiers soins, notamment pour le contrôle d'une hémorragie, et s'est rendu sur place à bord de son véhicule tout-terrain. Il est arrivé en même temps qu'un agriculteur qui travaillait dans le champ voisin.
Tous les détails dans notre édition de jeudi