La COVID-19 s’est infiltrée entre les murs de la résidence Dutch Lusignan à Bedford et a infecté un total de quatre personnes.
La COVID-19 s’est infiltrée entre les murs de la résidence Dutch Lusignan à Bedford et a infecté un total de quatre personnes.

Éclosion de COVID-19 à la résidence Dutch Lusignan de Bedford

Nicolas Bourcier
Nicolas Bourcier
La Voix de l'Est
La COVID-19 s’est infiltrée entre les murs de la résidence Dutch Lusignan à Bedford et a infecté un total de quatre personnes.

La Santé publique rapportait deux cas chez les employés samedi, puis deux autres cas, un employé et un résident, se sont ajoutés dimanche au bilan de la ressource intermédiaire de la rue Dutch.

Par ailleurs, l’éclosion en cours au centre d’hébergement Villa-Bonheur (CHSLD), ayant pignon sur la rue Court à Granby, a pris de l’ampleur durant la fin de semaine. Samedi, cinq résidents ont reçu un test positif et deux autres ont été déclarés positifs à la COVID-19 dimanche, portant le bilan à huit résidents et à un employé.

Le centre hébergement Marie-Berthe-Couture (CHSLD) de Granby et l’Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins  (dans un autre secteur que le CHSLD) se sont maintenus en «veille d’éclosion» depuis vendredi, ce qui signifie qu’un seul cas a été identifié et qu’il n’y a pas de propagation jusqu'à maintenant.

Un cas de COVID-19 s’est ajouté au bilan du Cégep de Granby samedi, alors que le bilan demeure à «moins de cinq».