Deux employées du bureau municipal, une à temps plein et une temporaire, sont ciblées par les mesures.
Deux employées du bureau municipal, une à temps plein et une temporaire, sont ciblées par les mesures.

Échos du conseil de Sainte-Angèle-de-Monnoir

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Trois employés ont été temporairement relevés de leurs fonctions dans le cadre de la pandémie de la COVID-19, à Sainte-Angèle-de-Monnoir. Les élus ont entériné ces mises à pied lors de la séance régulière du conseil municipal, qui s’est tenue lundi soir à huis clos.

Deux employées du bureau municipal, une à temps plein et une temporaire, sont ciblées par les mesures. Le troisième employé venait d’être embauché au service des travaux publics de la municipalité; son entrée en poste sera repoussée, a précisé le maire Denis Paquin.

«On doit ajuster notre offre de services en raison de la baisse des activités municipales provoquée par la crise du coronavirus, explique l’élu. Les employés qui restent en poste se partagent les tâches et on fait beaucoup de télétravail.»

La municipalité a par ailleurs embauché temporairement trois pompiers formés pour assurer une relève pendant la pandémie.

Les rues du camping seront reconnues

Le conseil a par ailleurs consenti à une requête du Camping Le Domaine du Rêve, qui demandait que les noms de rues de son parc de maisons modulaires soient officiellement reconnus comme faisant partie de la toponymie municipale.

«Actuellement, comme ces rues n’existent pas dans notre toponymie, toutes les adresses étaient désignées sur le rang de la Côte Double, explique la directrice générale Pierrette Gendron. Elles n’étaient pas détectables sur les GPS.»

«Pour un résidant du camping, c’est facile de s’y retrouver, mais pour un visiteur, on conçoit que ça peut être compliqué», renchérit Denis Paquin.

La municipalité fera un suivi favorable auprès de la Commission de toponymie du Québec et approuvera, lors d’une prochaine séance, les noms de rues qui demeureront tout de même privées, indique la directrice générale.

Les numéros de terrains de camping feront office de numéros civiques.