Les résidants de Lac-Brome en ont encore pour quelques jours, voire quelques semaines, à faire bouillir leur eau.

Eau potable à Lac-Brome : une autre solution à l'étude

Une nouvelle solution sera mise à l'essai à Lac-Brome pour régler le problème d'eau potable: la Ville tentera d'augmenter la production de deux de ses puits afin de pouvoir fermer le puits Jolibourg, la source à l'origine de la contamination.
Dès la semaine prochaine, des pompes plus puissantes seront installées sur les deux puits Baily et dans la Petite galerie d'infiltration. L'opération, qui coûtera environ 18 000$ à la Ville, devrait accroître de 175 litres/minute la production de ces sources. Elle espère que ça sera suffisant pour combler la perte des 415 litres/minute du puits Jolibourg si cette source est fermée. En tel cas, la Ville pourrait lever l'avis d'ébullition de l'eau potable en vigueur depuis le 6 décembre.
«On demande aux gens d'être patients», a indiqué le maire Richard Burcombe, en faisant le point sur la situation hier avec les médias.
Tous les détails dans notre édition de samedi